L'Usine Maroc

Maroc : les industriels annoncent des résultats contrastés en avril, selon Bank Al-Maghrib

,

Publié le

Les indicateurs industriels s'avèrent contrastés en avril selon les chefs d'entreprises interrogés par la banque centrale marocaine dans son enquête mensuelle de conjoncture. Ces derniers s'attendent néanmoins à une hausse de la production et des ventes pour les trois prochains mois.

Maroc : les industriels annoncent des résultats contrastés en avril, selon Bank Al-Maghrib © D.R.

Les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie et relatifs au mois d'avril de la banque centrale marocaine Bank Al-Maghrib (BAM) font ressortir des indicateurs contrastés en fonction des secteurs d'activité (voir le détail dans le document joint).

Ainsi dans les industries agro-alimentaires, la production aurait été, selon les chefs d'entreprises industriels interrogés, en repli. Le taux d'utilisation des capacités (TUC) aurait ainsi baissé de 2% passant de 71% à 69%. Les ventes globales aussi bien que les commandes auraient également baissé. Pour les trois prochains mois, les industriels anticipent une hausse de la production et des ventes même si 20% des industriels ont déclaré manquer de visibilité.

La production et les ventes de la branche industries textile, de l'habillement et du cuir seraient en méforme écrit BAM qui souligne le "repli dans l'industrie textile et dans l'industrie du cuir et de la chaussure". Les patrons d'entreprises de cette branche ont signalé une diminution des commandes avec un carnet de commandes inférieur à la normale. Pour les trois prochains mois, une amélioration de la production et des ventes est néanmoins attendue.

Dans la branche chimie et parachimie, la production aurait enregistré une hausse. Hors cokéfaction et raffinage, le TUC serait passé de 71% à 72% dans cette branche en avril selon les industriels sondés. Cependant, "pour les trois prochains mois, la majorité des industriels de la branche déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l'évolution future de la production et des ventes" indique BAM.

La production dans la branche mécanique et métallurgie aurait enregistré un repli en lien avec "une baisse dans les principales sous-branches". Les ventes globales en revanche se seraient accrues avec l'amélioration des ventes locales. En ce qui concerne les ventes à l'étranger, seules celles de l'industrie automobile auraient augmenté. Autre indicateur en hausse, les commandes reçues en avril. Mais le carnet de commandes serait resté lui à un niveau normal.

La production de la branche industries électriques et électroniques aurait été en hausse par rapport au mois précédent. Les ventes globales auraient suivi la même tendance grâce à l'amélioration des ventes à l'étranger. De même les commandes reçues en avril se seraient également accrues d'un mois sur l'autre. Pour les trois prochains mois, comme pour les autres branches, les chefs d'entreprise des industries électriques et électroniques s'attendent à une hausse de la production et des ventes.  

Pour rappel, l'enquête d'opinion a été menée auprès d'un échantillon représentatif comprenant près de 400 entreprises industrielles. Elle a obtenu 73% de taux de réponse. Les opinions exprimées sont donc celles des industriels répondant à l'enquête.
N.D.
Bank Al-Maghrib : enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie au Maroc (avril 2016)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte