Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : légers signaux positifs sur l’activité industrielle en mars, selon Bank al Maghrib

, ,

Publié le

L'activité industrielle s’inscrirait en hausse en mars 2013 par rapport au mois de février, selon l’enquête d’opinion de la banque centrale du Maroc. La moitié des industriels prévoit une hausse d’activité au deuxième trimestre.

Maroc : légers signaux positifs sur l’activité industrielle en mars, selon Bank al Maghrib © Daveyll - Flickr - C.C.

Est-ce l'annonce d'une reprise ? Pas nettement, mais l'activité industrielle au Maroc aurait connu une petite embellie en mars par rapport à février. C'est ce qu’indique l'enquête d'opinion de conjoncture industrielle mensuelle de Bank al Maghrib, la banque centrale du Maroc et publié le 19 avril. Le solde des opinions des chefs d’entreprises en faveur d’une hausse de la production sur ce mois est ainsi de 48. Par contre, il reste négatif de 24 points quand la comparaison porte entre mars 2013 et mars 2012.

Sur mars, le solde d’opinions sur l'évolution de la production est positif dans toutes les branches avec un pic à 58% dans la chimie/parachimie. Mais il est très faible (+6 points) dans le secteur textile et cuir.

50% des industriels prévoient une progression au deuxième trimestre

"Le taux d'utilisation des capacités de production aurait enregistré une légère hausse pour s'établir à 68% après avoir été de 67% en février", note Bank al Maghrib dans sa note. Pour mémoire ce taux était de 75% en mars 2012, ce qui montre le "trou d'air" depuis.

Rappelons qu'au quatrième trimestre 2012, la croissance du PIB du Maroc en rythme annuel s'est inscrit à 2%, un taux parmi les plus faible de ces dernières années et qui fait suite à +2,7% au troisième trimestre 2012.

Facteur plus encourageant, 50% des industriels déclarent avoir une opinion positive quant à la progression de leur activité pour les trois prochains mois. Ils sont 44% à estimer le contraire. Mais seulement 37% pensent accroitre leurs investissements sur le deuxième trimestre quand 46% vont les stabiliser au niveau actuel.

Un solde d'opinions positif en matière de ventes

Sur l'ensemble du premier trimestre 2013,le climat général des affaires est qualifié de "normal" par 71% des industriels.  Et pour le deuxième trimestre, 79% des entreprises interrogées s’attendent à la poursuite de cette tendance.

En matière d’emploi, une écrasante majorité d’entreprises déclarent par ailleurs que leur effectif a été stable ce début d'année et allait le rester. Le climat social étant jugé "calme" dans 91% des entreprises.

En matière de ventes (chiffre d'affaires), sur le mois de mars, l’activité dans la plupart des branches suscite de la part des entreprises un solde d’opinions positif, à l’exception des industries électriques et électroniques (solde :-2).

À noter que ces opinions étaient toutes négatives en février. Le secteur le plus optimiste est celui de la chimie/parachimie avec un solde de 55 d’opinions positives.

Au premier trimestre, les coûts unitaires de production sont estimés comme stables par 69% d'industriels, ce qui est favorisé par la stagnation des salaires (72% en ce sens) et des coûts de l'énergie (56%).

Les prix de vente sont restés stables au mois de mars

En matière de trésorerie sur les trois premiers mois de l'année, 51% des entreprises estiment avoir un niveau de trésorerie normal et presque une autre moitié (49%) inférieure à la normale.

Par ailleurs, 63% des industriels estiment que leur prix de vente sont restés stables au mois de mars, et 26% qu’ils ont baissé.

On peut même préjuger d'une continuité de ces chiffres puisque 89% des industriels prévoient une stagnation des prix des produits finis pour le trimestre prochain.

Ce pourcentage grimpe à 98% dans les industries électriques et électroniques et 92% dans les branches chimiques et parachimiques.

Il ne faudra pas attendre d’évolution positive des chiffres d’affaires par l'augmentation des tarifs...
 

Nasser Djama

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle