L'Usine Maroc

Maroc, le virage automobile

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La capacité du Maroc affichera bientôt le demi-million de voitures.

Ça y est ! Avec l’arrivée de PSA qui va installer une usine de 90 000 véhicules par an, 200 000 à terme à Kénitra, au sud de Tanger, le Maroc tient enfin son deuxième constructeur après Renault. Une arrivée longtemps espérée qui faisait l’objet de folles rumeurs dans les milieux d’affaires à Casablanca, Rabat et Tanger. De quoi conforter un virage automobile qui reconfigure toute l’industrie marocaine, surtout au nord du pays. Tanger accueille, on le sait depuis 2012, une usine XXL de Renault. Taillé pour 340 000 véhicules Dacia, ce site de 6 000 salariés a coûté 1,1 milliard d’euros. Il avait été piloté par… Carlos Tavarès, actuel PDG de PSA et transfuge de Renault. Cette année, l’usine la plus grosse du continent dont la montée en puissance a été ralentie par la[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte