Maroc : le roi du couscous Dari Couspate investit 4,5 millions d'euros dans l'extension de son second site à Salé

Le fabricant marocain de couscous Dari Couspate présente fin 2015 un chiffre d'affaires en forte hausse et un résultat net de 52%. Dans ses perspectives, il envisage d'investir la somme de 4,5 millions d'euros dans l'extension de sa seconde usine située à Salé près de Rabat. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Maroc : le roi du couscous Dari Couspate investit 4,5 millions d'euros dans l'extension de son second site à Salé
Vue sur l'usine Dari Couspate à Salé près de Rabat

Ça roule pour Dari Couspate. Les résultats financiers de l'un des leaders marocains du couscous font ressortir un chiffre d'affaires de 525 millions de dirhams (48 millions d'euros) et un résultat net de 38 millions de dirhams (3,5 millions d'euros) respectivement en augmentation de 18,9% et 52,7% en 2015. (1000 dirhams = 92 euros)

Parallèlement à ces chiffres dans le vert, le fabricant de couscous marocain annonce dans un communiqué publié le 6 avril un projet d'extension de la capacité de production de son site Dari 2 de 50 millions de dirhams soit environ 4,55 millions d'euros dont "les travaux de construction seront lancés au cours de ce premier semestre".

L'amélioration du chiffre d'affaires s'explique notamment selon Dari Couspate par "l'extension du réseau de distribution des produits Dari aux régions les plus éloignées." Le bon comportement des ventes à l'export sur ses marchés historiques de l'Europe de l'Est et de l'Afrique allié à la "répercussion partielle de l'augmentation des cours du blé dur" ont influé sur les ventes.

Quant à la croissance de son résultat, il est notamment lié à "la bonne exploitation de l'ensemble des lignes de production". La baisse exceptionnelle du coût de l'énergie thermique (fuel lourd) a positivement impacté la marge brute explique encore la société marocaine.

Sans nier un environnement économique très concurrentiel, Dari Couspate entend en 2016 "consolider sa position de leader sur le marché local et à l'export".

En effet, le groupe marocain doit affronter sur ses différents marchés toute une série de marques derrière lesquels se trouvent des compétiteurs comme Tria, Forafric, Dalia ou encore le premier minotier marocain Fandy (groupe Anouar Invest).

Pour cela, il intensifie ses programmes d'amélioration de la productivité. Il part à la conquête de nouveaux marchés à l'export en développant de nouveaux produits.

Coté à la bourse de Casablanca depuis juillet 2005, Dari Couspate, dont le capital est détenu par la famille Khalil à 70,58% enregistre début avril une capitalisation de 388 millions de dirhams soit 35,3 millions d'euros environ

Fabriquant de couscous et de pâtes alimentaires depuis 1995, le champion marocain du couscous dispose à Salé près de Rabat de deux unités de production composées de plusieurs lignes de fabrication entièrement automatisées utilisant une technologie avancée de séchage à très haute température.

Présent dans plus de 30 pays, Dari propose sur le marché une gamme diversifiée de produits principalement commercialisée en sachets de 1 kg et 500 g à base de couscous de blé dur, de blé complet, d'orge ou de maïs.

Nasser Djama

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS