Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : Le projet du port Kénitra Atlantique va prendre forme grâce à l'arrivée de PSA

Romain Lambic , , , ,

Publié le

L'implantation prochaine de l'usine d'assemblage PSA Peugeot-Citroën à Kénitra arrive à point nommé. Elle va permettre d'accélérer le projet de création du port Kénitra Atlantique. Avec des beaux marchés en vue :  le coût global de l'infrastructure pourrait dépasser 2 milliards d'euros.

Maroc : Le projet du port Kénitra Atlantique va prendre forme grâce à l'arrivée de PSA
Le port de Kénitra, qui remplacera l'infrastructure fluviale actuelle, permettra de désengorger l'activité portuaire de Casablanca.

Bientôt la construction d'un nouveau port international en eau profonde à Kénitra? Aziz Rabbah, le ministre de l'équipement, du transport et de la logistique l'a confirmé dans un entretien accordé à L'Économiste le 7 juillet. L'implantation d'une usine d'assemblage Peugeot-Citroën va, en effet sans doute, accélérer la mise en route de port Kénitra Atlantique, qui était jusque-là simplement au stade de projet.

Le projet d'usine PSA est ambitieux, le site pourrait sortir 200 000 véhicules par an à terme (90 000 dans un premier temps). La connexion autoroutière existante Kénitra - Tanger (200 km) pourraient permettre à Peugeot de transporter les voitures vers Tanger Med mais un port à proximité immédiate permettrait des économies, tout comme pour l'importation des composants. C'est ce besoin d'une plateforme d'exportation et d'importation qui stimule la création d'un nouveau port d'envergure.

Ce projet de port à Kénitra est en fait dans les cartons depuis le début des années 2010. Il fait partie de l'ambitieuse stratégie nationale portuaire 2030, qui prévoit la réalisation de nombreuses infrastructures portuaires (Nador West Med, Safi, Dakhla...). Selon Aziz Rabbah, le projet a pour "objectif principal de renforcer l’offre portuaire nationale par un nouveau port de commerce sur la façade atlantique desservant la région du Gharb, riche en potentialités agricoles et industrielles."

Le port fluvial de la ville sur l'oued Sebou , actuellement fermé en raison de son mauvais état, pourrait devenir un port de plaisance, à vocation touristique.

"Plusieurs montages financiers sont possibles afin d'accélérer sa mise en œuvre du port de Kénitra Atlantique", explique Aziz Rabbah à L'Économiste. "Le coût global de l'outil portuaire s'élève à 8 milliards de dirhams [1 000 dirhams=92 euros]." Selon lui, les études d'avant-projet entamées en 2014 laisseront place à celles d'avant-projet détaillées. La construction totale de l'infrastructure portuaire devrait se faire à quelques kilomètres au nord de la ville, gagnée sur la mer, sur une cote sableuse aujourd'hui quasi déserte.

Kénitra Atlantique fait partie de la Stratégie portuaire nationale

Le but initial du projet Kénitra Atlantique était de "recentrer vers ce nouveau port les flux issus d’un hinterland large englobant le grand Casablanca, le Gharb, le Sais (Région Fès-Meknès) et le Loukkos", selon le rapport de Stratégie nationale portuaire à l'horizon 2030, publié fin 2011. A noter que le port de Casablanca, bien qu'enclavé en ville, fait lui aussi l'objet d'importants investissements.

Avant que le groupe Peugeot ne projette de s'installer sur place, Kénitra Atlantique devait permettre au nord-ouest du pays d'accueillir les navires transportant des marchandises solides. Il devait recueillir des vracs secs et liquides avec un terminal d'hydrocarbures fournissant les centres de consommation locaux. Il avait aussi vocation à accueillir un chantier naval.

Pour rappel, la première grande infrastructure portuaire à vocation réellement internationale au Maroc fut celle de Tanger Med, qui précéda et favorisa l'arrivée de l'usine Renault dans la région en 2012. Cette fois-ci, c'est l'usine PSA qui va sans doute susciter l'installation de ce nouveau port.

"A l’instar des autres plateformes portuaires de grande envergure, (…)  Kénitra Atlantique bénéficiera de connexions routières et ferroviaires adaptées aux besoins des trafics", souligne Aziz Rabbah, qui ajoute que la ville sera desservie par le futur TGV.

L'investissement total pour le port et la connexion au réseau de transport devrait totaliser 22,9 milliards de dirhams (2,1 milliards d'euros). A ce stade le mode de financement n'a donc pas été décidé par les pouvoirs publics, mais le futur port de Kénitra serait éligible à un montage de type PPP (partenariat public privé), alors qu'une nouvelle loi en la matière vient tout juste d'être adoptée.

Une autre question en suspend est le rôle que pourra jouer dans le projet, TMSA (TangerMed SA), la puissante agence publique qui pilote tout le développement (zones franches, ports...) de la région de Tanger Tétouan.

En tout cas une chose est certaine : entre l'usine PSA et le port, à Kénitra, de beaux marchés sont en vue pour les entreprises de BTP marocaines et internationales.

Romain Lambic

TangerMed à la rescousse
La construction du port Kénitra Atlantique en tout état de cause ne sera pas achevée avant la mise en route de l'usine PSA en 2019. Les premiers véhicules devraient donc être sans doute expédiés via le port TangerMed. Celui-ci dispose d'un terminal voiture adapté aux navires de type "car carrier". Une partie est concédée à l'usage exclusif de Renault et est reliée à l'usine de Melloussa distante de 25km par une liaison ferrée directe. Mais la plate-forme comprend aussi un terminal "common user" servant notamment à l'importation. En 2014, au total, 211 000 véhicules ont été manutentionnés dans les terminaux du port marocain. Celui dédié à Renault a expédié 170 100 véhicules l'an dernier. Pour rappel, le port TangerMed est en voie de doublement avec la plate forme Tanger Med 2 dont les travaux de génie civil sont achevés depuis cette année. Sans que tous les futurs terminaux soient encore attribués à des opérateurs.

 

Situation de Kénitra

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle