Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Maroc : le meilleur de l'été de l’industrie en bref

, , , ,

Publié le

Comme chaque vendredi, retrouvez dans le digest de "L'Usine Maroc" les principaux faits et tendances de l'industrie au Maroc.

Maroc : le meilleur de l'été de l’industrie en bref © Anas A.Rahmoun

LE FAIT DE LA SEMAINE

Maroc : Renault Tanger exporte sa 100 000ème voiture vers l'Europe

Renault a célébré le jeudi 5 septembre au Maroc un événement tout symbolique, sa 100 000ème voiture exportée depuis son usine de Mellousa ouverte en février 2012. C'est une Dacia Lodgy chargée sur le terminal dédié du port Tanger Med qui a pris le chemin vers l'Europe.

 

LE TOP 10 DES ARTICLES LES PLUS LUS DE "L'USINE MAROC" DE L'ÉTÉ

 

1 - Automobile : le Maroc signe pour de nouvelles usines et investit dans la formation

2 - Gulfsands Petroleum se lance dans l'exploration du pétrole au Maroc

3 - Saint Gobain se renforce au Maroc en rachetant la moitié du capital de Moongypse

4 - Comment Maroc Aviation se prépare à fabriquer à Casablanca une part du fuselage de l'Airbus A321

5 - Quand le projet fou du tunnel sous-marin Maroc Espagne réapparaît à Genève

6 - Avec Juan Carlos, l'Espagne débarque en force au Maroc où elle entre en compétition croissance avec la France

7 - Royal air Maroc lance un appel d'offres d'au moins 200 millions de dollars

8 - Maroc : un second groupe japonais rejoint Toyota dans le projet de mine d’étain de l'australien Kasbah

9 - "Nareva veut devenir un des acteurs majeurs de l’énergie au Maroc", selon son PDG Ahmed Nakkouch

10 - "Le niveau de croissance actuel du Maroc ne correspond pas aux attentes des chefs d'entreprise", Meriem Bensalah-Chaqroun, présidente du patronat marocain

 
POLITIQUE
 
Après le départ du gouvernement du parti de l'Istiqlal suite à la décision prise le 8 juillet dernier, et de ses ministres (notamment celui de l'économie, Nizar Baraka) la grande affaire à Rabat est la constitution de la future coalition gouvernementale. Ce à quoi s'attelle le premier ministre, leader et secrétaire général du PJD (Parti Justice et Développement) Abdelilah Benkirane. Le RNI de Salah Eddine Mezouar, son président, a déjà donné son accord pour la participation de son mouvement au gouvernement. Reste à savoir maintenant les détails et a qui seront attribués les maroquins. En attendant, le ministre de l'agriculture Aziz Akhannouch fait notamment office de ministre de l'économie par interim.
L'ancien ministre de l'économie Nizar Baraka lui n'a pas tardé à trouver un point de chute en étant nommé mi-août par le Roi, président du Conseil économique et social.
 
ECONOMIE
 
La campagne agricole 2012- 2013 a vu la production des trois céréales principales (blé dur, blé tendre et orge) atteindre un niveau record de 97 millions de quintaux, selon le ministère de l'agriculture. Cette production se répartit entre blé tendre pour 51 millions de quintaux (52,5%), blé dur pour 19 millions de quintaux (19,5%) et orge pour 27 millions de quintaux (28%). La campagne 2012/13 a été marquée par une pluviométrie en augmentation de 20% par rapport à une année normale et de 87% par rapport à 2011/12. 
 
Le dernier classement mondial 2013/2014 de la compétitivité publié par le World Economic Forum place le Maroc au 77ème rang sur 148 pays. Le royaume perd sept places. Au niveau continental, il arrive en 5ème position. Le Maroc, avec sa 77ème place, se positionne en tête sur le plan maghrébin. Il devance la Tunisie (83ème) et l’Egypte (118ème). Quant à l’Algérie et la Libye, elles sont classées respectivement 100ème et 108ème. 
 
Selon le magazine britannique FDI (Financial Times) qui publie une enquête sur l'attractivité des économies africaines, l'Afrique du sud arrive première et le Maroc deuxième, suivi de l'Ile Maurice.

 

Concernant le prix des carburant, le gouvernement a publié le 28 août un décret qui prévoit l'indexation du prix répercutant en partie l'évolution des cours mondiaux. Ce projet s'inscrit dans le cadre de la très discuttée réforme de la "compensation" du prix des produits de base.

 

ENTREPRISES

Maghreb Steel, en grande difficultés financière demande au gouvernement des mesures urgentes pour tenter de sauver la production et les emplois. La situation est si grave qu'il est envisagé un arrêt de la production. Le sidérurgiste basé près de Casablanca avance une perte évaluée à 500 millions de dirhams sur la période 2011-2012. Spécialiste de l'acier plat au Maroc, Maghreb Steel évoque "l'attentisme" des autorités de tutelle qui tardent à mettre en place les mesures anti-dumping sur l'acier importé nécessaires à la survie de l'entreprise.

Editeur de logiciels médicaux, le groupe Medasys annonce la création de sa filiale MedHealth Maroc. Détenue à 100% par Medasys, elle sera située à Casablanca. Réponse aux appels d'offres, déploiement de nouveaux projets et accompagnement du développement des établissements marocains font partie des missions confiées.

Spécialisée en ingénierie informatique, électronique, télécommunication, gestion mobilière et immobilière, Involys Maroc, coté à la Bourse de Casablanca, envisage l’ouverture prochaine d'une filiale au Gabon. Citée par l’Agence Ecofin le jeudi 8 août , cette annonce fait suite à un contrat de 5,4 millions d’euros gagné l'an dernier au Gabon et considérée comme le plus important conclu par la société selon Jeune Afrique.

Omnidata, SSII marocaine, vient de décrocher le marché relatif à la billettique et au système d’information commercial du futur TGV marocain. Le marché est évalué à 130 millions de dirhams de chiffre d’affaires.

Leoni Wiring Systems, fournisseur de fils et de câbles réorganise son activité industrielle au niveau de son site situé à Bouznika. Cette décision a été prise devant l'énorme baisse de deux tiers du volume de production. L’opération du groupe allemand a été menée dans la cadre d’un plan d’accompagnement et d’orientation.

L'OCP (Office chérifien des phosphates) annonce un projet écologique intitulé "Mine verte". Il s'agit de reconvertir les sites abandonnés en ville écologique. Cette réhabilitation développera des  activités minimisant les risques pour la santé et l’environnement. A Khouribga par exemple, 300 hectares d’anciennes installations  vont se transformer en complexe résidentiel et touristique conforme aux normes environnementales.

 
Selon des sources ministérielles, la Samir (Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage) a vu ses ventes chuter de plus de 18% passant à 2,2 millions de tonnes en 2012. Cité par l'Economiste, le groupe explique que son marché avait fortement évolué pendant l'été qui connait d'ordinaire une forte consommation de carburants. Filiale à 62,27% de la Holding suédo-saoudienne Corral Petroleum, la Samir a annoncé le lancement d'une filiale de distribution de carburants et combustibles (SDCC). Selon son directeur général Jamal Ba-Amer, le groupe investira entre 600 millions et 1 milliard de dirhams sur 5 ans dans la mise en place de 150 à 200 stations-services.
 
Royal Air Maroc souhaite créer une coentreprise spécialisée dans la peinture d'avion avec la Société toulousaine de traitement de surfaces (STTS), selon notre confrère "Jeune Afrique". Cette activité secondera celle d'Aerotechnic Industries, filiale d'Air France et de la RAM.
 
 

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus