Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : le léger mieux de l'activité industrielle se confirme en avril

, ,

Publié le

Une majorité des entreprises marocaines interrogées par Bank Al Maghrib dans son enquête mensuelle de conjoncture portant sur le mois d’avril déclarent une progression de leur activité. Comme en mars.

Maroc : le léger mieux de l'activité industrielle se confirme en avril
Dans son article 7, bank Al Maghrib veille au bon fonctionnement du marché monétaire et assure son contrôle. Elle établit et publie les statistiques sur la monnaie et le crédit
© BKAM

Du mieux, sans plus... Un regain d'activité a été constaté par une majorité d'industriels marocains, si l'on en croit la dernière note mensuelle de conjoncture de Bank Al Maghrib, la banque centrale du Maroc.

Ainsi, concernant les ventes globales, pour 43% des industriels interrogés par Bank Al Maghrib, celles-ci ont été à la hausse en avril contre 32% d'entre eux à la baisse.

Cela confirme la tendance du mois précédent (62% de réponses positives sur mars) et poursuit donc la rupture avec le tout début d'année. En effet, dans l'enquête portant sur le mois de janvier dernier, une proportion de 48% des industriels indiquait une chute d’activité, 31% une stagnation et 21% une hausse, soit un solde d’opinion négatif et inquiétant de 27! En novembre et décembre 2012, les soldes d'opinions étaient eux-aussi déjà négatifs.

Si l'on en croit les derniers résultats d'avril, le reprise serait donc là.

Autre facteur d'espoir, pour les trois prochains mois, 48% des industriels anticipent une amélioration de l’activité contre 40% une stagnation.

Reste qu'au mois d'avril, le taux d’utilisation des capacités de production serait resté à son niveau de mars 2013, soit 68%. Ce taux est en dessous de sa moyenne annuelle qui se situe autour de 71%. Bref, l'outil industriel marocain tourne encore à petite vitesse.

Selon la note de Bank Al Maghrib, par branche, l'utilisation des capacités atteint 74% dans les industries électriques et électroniques, 72% pour celles de l'agro-alimentaire, 68% pour les branches textile et cuir  ou mécaniques et métallurgiques et 62% dans les industries chimiques et para-chimiques.

Des stocks de produits finis stables

En matière de stocks de produits finis, ceux-ci auraient été stables dans toutes les branches industrielles, sauf pour la chimie et la parachimie. Pour 44% des industriels de ces derniers secteurs, les stocks de produits finis auraient enregistré un niveau supérieur à la normale.

Les commandes reçues n'auraient ainsi pas varié en avril 2013 pour 54% des patrons d’entreprises interrogés contre 26% pour qui elles auraient été en baisse.

Quant aux carnets de commandes, pour 61% d’entre eux, ils seraient restés à un niveau inchangé.

Les prix des produits finis n'ont presque pas bougé par rapport au mois précédent et devraient rester stables sur le trimestre à venir pour 54% des industriels.

Bref, l'économie marocaine ne plonge certainement pas, mais reste bien loin encore de faire preuve d'un réel dynamisme.

Nasser Djama

 

À propos de l'enquête
L’enquête mensuelle de conjoncture industrielle de Bank Al-Maghrib est une enquête d’opinion menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant 400 entreprises opérant dans le secteur industriel. Son objectif est de disposer de données dans des délais courts permettant une évaluation de la conjoncture industrielle nécessaire à la prise de décision. Lancée au début de chaque mois, l’enquête recueille les appréciations des chefs d’entreprises sur l’évolution de leur activité par rapport au mois précédent et par rapport au même mois de l’année précédente, ainsi que leurs anticipations quant à son évolution à court terme. Ces données synthétisées ne sont pas corrigées des variations saisonnières. Dans cette enquête, 73% des industriels interrogés ont répondu au questionnaire.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle