Maroc : le japonais Sumitomo va lancer un démonstrateur photovoltaïque à concentration avec l'agence solaire Masen

Très présent au Maroc dans le secteur du câble automobile, le groupe japonais Sumitomo s'y intéresse aussi désormais aux énergies renouvelables. Il va conduire avec l'agence publique Masen, un projet de centrale pilote de 1 MW s'appuyant sur la technologie du photovoltaïque à concentration. Celle-ci sera implantée à Ouarzazate, capitale marocaine du solaire.

Partager
Maroc : le japonais Sumitomo va lancer un démonstrateur photovoltaïque à concentration avec l'agence solaire Masen
Installation solaire pilote photovoltaïque à concentration

Le Japon explore le secteur des énergies renouvelables au Maroc. Le groupe Sumitomo va en effet y piloter la construction d'un démonstrateur photovoltaïque. Un projet qui sera conduit "en partenariat" avec la puissante agence publique Masen, en charge du développement des énergies renouvelables au Maroc. Un accord a été signé en ce sens à Rabat par Obaid Amrane, membre du directoire de Masen côté marocain à l’occasion d'une rencontre économique entre une délégation japonaise et le ministre de l'Industrie ce mercredi 4 mai (photo ci dessous).

"Après les tests concluants menés en 2015 sur un premier prototype", selon un communiqué de Masen, il s'agit de construire un pilote pré-industriel de 1 MW recourant de la technologie du solaire photovoltaïque à concentration. Ce pilote sera installée sur la plate-forme R&D du complexe solaire Noor Ouarzazate où les autorités marocaines, l'agence Masen et l'opérateur saoudien Acwa Power ont inauguré en grandes pompes le 4 février l'une des plus grandes centrales en solaire thermique à concentration (CSP) au monde (150 MW). Le montant du nouveau projet n'a pas été dévoilé par les autorités marocaines mais se chiffrera, en tout état de cause, à plusieurs millions d'euros.

Sumitomo est déjà fortement implanté au Maroc, un pays dont il est même le premier employeur privé via sa filiale Sews qui compte huit usines dans le domaine du câblage automobile employant au total 20 000 salariés environ. Au plan mondial, le groupe un des plus puissants keiretsu japonais est très diversifié. Il comprend une division énergie solaire qui outre l'Asie conduit des projets ou vend des modules photovoltaïques en Europe, en particulier en Italie, en Espagne ou en France. Il a déjà mené, notamment au Japon, des projets, pilotes ou à échelle industrielle, dans le domaine du photovoltaîque à concentration.

"Masen et Sumitomo s’associent fortement aux acteurs du monde académique et de la recherche marocains, pour explorer les voies d’amélioration des composantes du CPV et des performances de cette technologie", indique le communiqué de Masen.

A la différence de la technologie CSP, le solaire photovoltaïque à concentration (ou CPV) n'est pas encore déployé à grande échelle au Maroc. Cette technologie consiste à concentrer les rayons du soleil (suivis par un dispositif de tracking) via des dispositifs optiques (lentille) sur des cellules photovoltaïques. Cela permet d'augmenter considérablement le rendement potentiel de conversion de la lumière en électricité qui avoisine les 40%, environ deux fois plus que les panneaux photovoltaïques classiques. Néanmoins cette technologie reste encore à ses débuts au plan mondial avec pour enjeu la fragilité et la stabilité des systèmes de tracking, le prix des systèmes optiques ou encore la nécessité de maîtriser la forte chaleur générée aux points de concentrations. D'où l'intérêt de ce pilote de 1 MW.

Pour rappel, le Maroc s'est lancé depuis plus de 5 ans dans un vaste plan de développement des énergies renouvelables. A côté de ses importants moyens de production à charbon, celui-ci prévoit que le royaume parviendra d'ici à 2030 à 52% de sa puissance électrique installée en renouvelables via le solaire, l'éolien ou l'hydraulique. Cette capacité est aujourd’hui de l'ordre de 20%. Longtemps uniquement responsable du vaste plan solaire, l'agence Masen, dirigée par Mustapha Bakkoury (en instance de départ) a, depuis la fin d'année 2015, désormais en charge le pilotage de l'ensemble des énergies renouvelables au Maroc. Ce secteur cumule des milliards d'euros d'investissements pour la plus grande partie portés par le secteur privé et des entreprises comme Acwa, Nareva, Engie, Edf, Lafarge, Siemens.... Et bientôt peut-être Sumitomo.

Pierre-Olivier Rouaud

Signature de l'accord entre Sumitomo et l'agence Masen le 4 mai à Rabat

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS