Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : le groupe CDG poursuit à grand train ses projets d'aménagement

, , ,

Publié le

Le groupe CDG, principal établissement financier public du Maroc, a annoncé un résultat net part du groupe consolidé 2013 en léger retrait de 1,2%. Il a poursuivi ses nombreuses opérations dans l'aménagement, le développement urbain, les infrastructures ou le le tourisme. Investissements prévus : plus de 20 milliards d'euros d'ici à 2030.

Maroc : le groupe CDG poursuit à grand train ses projets d'aménagement
A l'image de la Caisse des dépôts et consignation en France, la CDG marocaine a pour objet la collecte, la conservation et la gestion des ressources d'épargne
© cdg.ma

Presque à l'équilibre. Le résultat net consolidé du groupe financier marocain CDG a enregistré en 2013 une légère baisse (-1,22%) avec un total de 964 millions de dirhams (environ 85,8 millions d'euros), selon un communiqué du 7 avril.

"Une contribution 2013 moins importante"  due à la "baisse de la contribution de la Société centrale de réassurance (SCR)" ainsi que celle de la "contribution de certaines entités financières" expliquent ce résultat, selon la CDG.

A l'image de la Caisse des dépôts et consignation en France, l'institution financière publique marocaine, créée en 1959 a pour objet la collecte, la conservation et la gestion des ressources d'épargne.

C'est le principal bras armé de l'Etat  pour ses grandes opérations dans le logement, social notamment, l'immobilier ou l'aménagement du territoire, par exmple les zones franches industrielles notamment via sa filiale MedZ.

En 2013, les fonds propres du groupe ont enregistré une croissance de 12% à 16,8 milliards de dirhams (près de 1,5 milliards d'euros) alors que le total bilan a connu un hausse de 10%.

Pour son programme d'investissement à horizon 2030, le groupe CDG prévoir de mobiliser 235 milliards de dirhams (près de 21 milliards d'euros) d’investissements directs et induits. Un potentiel de création de 250 000 emplois a ainsi été estimé dans le cadre de ces projets.

 

une enveloppe de 63 milliards de dirhams
 
Le groupe CDG dans le cadre du plan stratégique Oufoq 2015 a notamment prévu une enveloppe de 63 milliards de dirhams (5,6 milliards d'euros) sur cinq ans. Ce plan comprend notamment l'aménagement de 806 hectares de zone industrielle, 249 000 m² de parcs offshoring, 13 500 lits hôteliers et 308 000 m² de parc locatif immobilier professionnel dans les services.
 
En 2013, le parc industriel Midparc près de l’aéroport Mohammed V de Casablanca développé par MedZ est entré en phase active avec une première tranche de la plateforme industrielle et le lancement des travaux de l'usine Bombardier.
 
Dans le domaine de l'urbanisme, la CDG a notamment conclu l'an dernier une convention de financement avec l'Agence française de développement (AFD) d'un montant de 150 millions d'euros autour du projet de la ville nouvelle de Zénata près de Casablanca.

L'an dernier, le groupe a aussi poursuivi via sa filiale AUDA (Agence pour l'Urbanisation et le Développement d'Anfa) le projet d'aménagement du futur quartier Casa Anfa à Casablanca qu'elle pilote (qui comprend notamment le projet de cité financière Casablanca Finance City). En ce sens plusieurs accords ont été signé avec des établissements financiers qui doivent s'installer sur le site comme le groupe Finance.com, la Banque populaire ou la bourse de Casablanca.

200 millions d'euros en faveur des PME marocaines

En matière d'environnement, la CDG par l'intermédiaire de la Société de développement Saïdia (SDS) en partenariat avec l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a financé la réalisation de la station de traitement et d'épuration des eaux usées de la station balnéaire de Saïdia, à 60 km d’Oujda.

Dans le secteur du financement des entreprises, la signature d'un mémorandum avec KFw, la banque allemande de développement doit déboucher sur des lignes de crédit totalisant 200 millions d'euros en faveur des PME marocaines. 

Rien que pour 2014, le groupe CDG dit avoir une cinquantaine de projets "actifs".

Nasser Djama

Le groupe CDG en quelques chiffres 2013
Dépôts : 79,5 milliards de dirhams
Capitaux Propres : 16,819 milliards de dirhams
Total bilan consolidé : 182,602 milliards de dirhams
Résultat net social : 644,9 millions de dirhams
Résultat net part du groupe : 964 millions de dirhams
nb :1000 dirhams = 89 euros

Caisse de dépôt et de gestion (CDG) - les résultats annuels 2013

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle