Maroc : le déficit du commerce extérieur continue de s'alléger à fin août

Le Maroc continue d'améliorer ses indicateurs du commerce extérieur sur les 8 premiers mois de l'année sous l'effet conjugué de la baisse du prix du pétrole et de la hausse des exportations de phosphates.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Maroc : le déficit du commerce extérieur continue de s'alléger à fin août
Nouvelle zone export du port de Tanger Med au nord du Maroc

Au cours des huit premiers mois de l'année, le déficit du commerce extérieur marocain a enregistré une forte baisse de l'ordre de 26,7 milliards de dirhams (2,4 milliards d'euros) – 1 000 dirhams = 92 euros à fin août 2015 par rapport à la même période en 2014.

les exportations ont progressé de 6,6%

Ont contribué à ce résultat, les importations en baisse de 17,8 milliards de dirhams et les exportations avec une augmentation de 8,8 milliards de dirhams. C'est ce qu'indique l'Office des changes dans ses indicateurs préliminaires des échanges extérieurs cumulés au mois d'août.(voir le détail ci-dessous).

En pourcentage, les importations ont baissé de 6,7% à 246,5 milliards de dirhams à fin août par rapport à la fin août 2014.

"La régression des approvisionnements en produits énergétiques (-19,7 milliards de dirhams), et dans une moindre mesure par le repli des achats de produits alimentaires (-4,4 milliards de dirhams)" expliquent notamment ce résultat note l'Office des changes.

De leur côté, les exportations ont progressé de 6,6% à 142,5 milliards de dirhams à fin août 2015 par rapport à la même période un an auparavant.

Ce résultat trouve notamment son explication dans la "nette progression des phosphates et dérivés (+4,7 milliards de dirhams) et celle du secteur automobile (+4 milliards de dirhams) conjuguée à la hausse des expéditions du secteur agriculture et agro-alimentaire (+3 milliards de dirhams)" précise l'Office des changes.

En ce qui concerne les flux financiers, les recettes des Marocains résidents à l'étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 5,5% à 2,2 milliards de dirhams pendant que les recettes touristiques ont reculé pour leur part de 2,5% à 1 milliard de dirhams.

Enfin, le flux des investissements directs étrangers (IDE) progresse à fin août 2015 par rapport à fin août 2014 de 21,1% à 3,3 milliards de dirhams.

N.D.

Indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du Maroc à août 2015

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS