Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : le canadien Maya Gold & Silver emprunte 6 millions de dollars à la Berd pour sa mine d'argent de Zgounder

, ,

Publié le

La BERD vient d''octroyer un prêt de six millions de dollars au petit groupe minier indépendant canadien  Maya Gold & Silver pour financer l'accroissement de la production et la modernisation de la mine d'argent de Zgounder au Maroc. Celle-ci a produit 3,7 tonnes d'argent en 2014.

Maroc : le canadien Maya Gold & Silver emprunte 6 millions de dollars à la Berd pour sa mine d'argent de Zgounder
le site de Zgounder est exploité par Millenium silver mining SA, une société de projet contrôlée par Maya Gold Silver à 85% et l'Office national des hydrocarbures marocains (Onhym) à 15%.
© Mayagoldandsilver

Six millions de dollars. C'est le montant octroyé sous forme de prêt à la compagnie minière canadienne Maya Gold & Silver par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Ce prêt sert à assurer le financement et le développement des activités de la mine d'argent de Zgounder située dans la commune d'Askaoun au nord-est d'Agadir.

"Nous sommes très heureux de faire équipe avec Maya Gold & Silver, une société internationale de premier plan dans le secteur de l'exploitation minière, de mettre en œuvre un programme visant à accroitre la production et dans le même temps moderniser les opérations" a déclaré Eric Rasmussen, directeur du secteur ressources naturelles à la Berd dans un communiqué de la banque daté du 22 septembre.

"Ceci est une excellente démonstration de la confiance d'une telle grande institution comme la Berd. En plus de l'obtention d'un financement important, il ajoute beaucoup de crédibilité à notre plan d'affaires" a notifié de son côté Guy Goulet, PDG de Maya Gold & Silver, entreprise basée à Blainville à proximité de Montréal.

Pour Noureddine Mokaddem, président de Maya Gold & Silver, un marocain passé par le groupe Managem,  "la conclusion de cette transaction ouvre la voie au développement futur de Maya." Le groupe a par ailleurs devoilé fin juillet des résultats géologiques encourageants sur l'extension possible des réserves du site.

Pour rappel, le site de Zgounder est exploité par Millenium silver mining SA, une société de projet contrôlée par Maya Gold Silver à 85% et l'Office national des hydrocarbures et des mines marocains (Onhym) à hauteur de 15%.

La société canadienne avait gagné les droits d'exploitation sur appel d'offres fin septembre 2011. La mine d'argent de Zgounder a ensuite été inaugurée après réhabilitation le 20 septembre 2014 par le ministre de l'Energie et des mines, Abdelkader Amara et doit employer jusqu'à 200 personnes.

La société minière nord-américaine a déjà investi 25 millions de dollars sur le site et a débuté la production d'argent le 28 août 2014. A fin décembre de cette même année, Maya a produit 3 746 kg de lingots d'argent tirés de 20 665 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 278 grammes la tonne.

Maya Gold & Silver est cotée à la bourse canadienne TSX Venture Exchange où elle pèse 30 millions de dollars canadiens.

Quant à la Berd, elle a investi au Maroc 473 millions d'euros dans 18 projets et quelques 130 millions d'euros de lignes de crédit pour faciliter les échanges par l'intermédiaire des banques locales.

Pour le Maroc, la relance du site de Zgounder s'inscrit dans la nouvelle stratégie minière du royaume visant à une dynamisation du secteur, notamment via un nouveau code minier adopté début 2015.

Nasser Djama

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle