Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : la production industrielle en baisse au mois de juillet, selon Bank Al Maghrib

, , , ,

Publié le

Les résultats de la dernière enquête d'opinion de Bank Al-Maghrib, la banque centrale marocaine, auprès des industriels, indiquent un ralentissement de l'activité  en juillet que ce soit au niveau de la production industrielle, des ventes ou des carnets de commande.      

Maroc : la production industrielle en baisse au mois de juillet, selon Bank Al Maghrib
L'agro-alimentaire a marqué le pas
© baby-food-halal.com

Est-ce l'effet de la période estivale ou du ramadhan ? L'enquête de conjoncture industrielle publiée fin août par Bank Al-Maghrib douche un peu les espoirs de reprise à court terme de la production industrielle. Celle-ci est estimée en baisse d'après 57% des chefs d'entreprises interrogés. Quant au taux d’utilisation des capacités, il est retombé à 69% contre 72% le mois précédent. Quant aux ventes, celles-ci auraient augmenté selon 44% des industriels interrogés et baissé pour 37% d'entre eux.

Du côté des nouvelles commandes, celles-ci auraient stagné d’après 45% des enquêtés et chuté pour 36% alors que le niveau des carnets de commandes a été jugé normal d'après 46% des interrogés et inférieur à la normale selon 33%.

Pour le prochain trimestre, 53% des entreprises anticipent une stagnation de la production alors que pour les ventes, 46% des industriels s’attendent à une hausse.

Par branche d'activité, la production dans les industries agroalimentaires aurait reculé en juillet d'après 52% des sondés alors que le taux d’utilisation des capacités serait en recul à 69% par rapport aux 75% de juin. Les ventes de ce secteur auraient diminué par rapport au mois précédent selon 53% des industriels. Et les nouvelles commandes seraient en baisse pour 44% des enquêtés.

La production aurait également baissé dans les industries agroalimentaires (52% des réponses en ce sens), les industries chimiques et parachimiques (54%), les industries mécaniques et métallurgiques (61%) contrairement aux industries électriques et électroniques qui auraient augmenté pour 56% des questionnés.

Le taux d’utilisation des capacités aurait diminué à 69% et se situe dans les industries agroalimentaires, à 70% dans les industries chimiques et parachimiques et à 62% dans les industries mécaniques et métallurgiques.

Le chiffre d'affaires des branches électriques et électroniques et textile et cuir se serait respectivement accru pour 77% et 70% selon les chefs d'entreprises industriels interrogés.

Pour les trois prochains mois, les industriels marocains s'attendent à une hausse de leur chiffre d'affaires dans les industries agroalimentaires (56%) et les industries chimiques et parachimiques (57%). La baisse des ventes serait davantage attendue selon 66% des industriels dans les industries électriques et électroniques.

Nasser Djama

 

 

Notes sur l'enquête
L’enquête mensuelle de conjoncture industrielle de Bank Al-Maghrib est une enquête d’opinion menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant 400 entreprises opérant dans le secteur industriel. Elle recueille mensuellement les appréciations des dirigeants sur l’évolution de leur activité en données synthétisées non corrigées des variations saisonnières.

 

L'enquête de conjoncture complète de Bank Al-Maghrib

 

Note de Conjoncture BAM_juillet 2013 by L'Usine Nouvelle


 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle