Maroc : l’usine aéronautique Bombardier de Casablanca est entrée en production

Les premières équipes de Bombardier ont pris possession de l’usine de Casablanca début septembre 2014 et sont opérationnelles depuis octobre. Les deux tiers de cette usine de composants aéronautiques située sur la zone franche Midparc sont déjà occupés par les équipes et machines du constructeur canadien.

Partager
Maroc : l’usine aéronautique Bombardier de Casablanca est entrée en production
Site Bombardier à Casablanca. Annoncée fin 2011 et confirmée en 2012, elle s’étend sur 9000 m2 pour un site qui couvre au total sur 14 000 m2.

Elle tourne ! En dépit d'une inauguration officielle repoussée plusieurs fois, l'usine marocaine de composants aéronautiques du groupe Bombardier est, en effet, entrée en production en octobre, après sa livraison en septembre, comme le revèle L'Usine Nouvelle.

Annoncée fin 2011 et confirmée en 2012, le site s’étend sur 9 000 m² sur un site qui couvre au total 14 000 m². Bombardier dispose également d’un second terrain viabilisé mitoyen, dans la perspective prochaine de deux extensions. Au total, le groupe aéronautique canadien a acheté 55 000 m² de terrains industriels au sein de la zone franche d'exportation Midparc, ouverte en 2013.

Ces emprises sont toutes situées tout au fond de la zone franche notamment parce que la hauteur de l’usine est exceptionnelle par rapport au reste des bâtiments industriels que prévoient les gérants de Midparc. "Aujourd’hui, Bombardier n'a pas besoin de tout cet espace, mais il a fait ce choix dans la perspective de monter des pièces de fuselage bien plus grandes à l’avenir", explique à L'Usine Nouvelle Aref Hassani, directeur général de Midparc.

Occuper les locaux avant la fin des travaux

Déjà depuis 2013, une centaine d’opérateurs travaillaient dans une usine relais conçue par Midparc pour accueillir les industriels qui ont signé un contrat de location ou d’achat de terrain en attendant la finalisation de leur usine.

"La grande problématique a été de permettre aux équipes de Bombardier d’occuper temporairement leurs locaux avant même que les travaux soient totalement achevés", nous confie Aref Hassani.

L’usine, mais aussi le foncier et le démarrage de l’activité, formation comprise, doivent générer au total un investissement de 200 millions de dollars américains sur huit ans. Bombardier a promis l’embauche de 850 salariés d’ici à 2020.

Un chantier qui été lancé et piloté dans sa phase initiale par la marocaine Souad Elmallem (photo), représentante en chef stratégie pour l’Afrique de Bombardier.

Quant à l'usine, elle produit des composants mécaniques et des sous-ensembles (bords d’attaque…) pour les ailes du Canadair regional jet (CRJ), un avion de ligne civil conçu par l'avionneur canadien pour le transport régional. Des opérations jusqu’ici réalisées notamment à Belfast.

L’annonce de la direction, faite jeudi 25 mars à Bloomberg, d’améliorer les avions régionaux CRJ est donc à priori une bonne nouvelle pour le site marocain.

La direction a reconnu à demi-mot s’être trop concentrée sur les CSeries, comportant le CS100 de 110 places et le CS300 de 135 places et dont la production a enregistré un très grand retard.

Dans ce contexte interne favorable au site, la rentabilisation de l’investissement exceptionnel de Bombardier dépendra notamment de la capacité de son management à gérer les conflits avec ses employés.

En décembre 2014, la presse marocaine rapportait que Bombardier Maroc avait dû faire face à sa première grève après que plusieurs de ses ouvriers aient décidé de se syndiquer auprès de l'Union marocaine du travail (UMT).

Quant à l'inauguration en grande pompe de ce site majeur pour le développement de l'industrie aéronautique au Maroc (avec celui attendu d'Aerolia), elle devrait intervenir d'ici l'été.

Julie Chaudier, à Casablanca

Midpac, une zone franche d'exportation dédiée à l'aéronautique
Midparc sur lequel est installé Bombardier a le statut de zone franche d’exportation. Les entreprises  y bénéficient (à l’export seulement) d’une exemption d’impôts sur les sociétés pendant 5 ans, puis d’un taux réduit à 8,75%, une exonération de TVA. Ainsi qu'un libre rapatriement des bénéfices. Les activités réalisées sur le marché marocain sont, elles, soumises à la fiscalité de droit commun. Outre Bombardier, Midparc doit accueillir notamment une usine Eaton ou encore le projet d'Aerolia (devenu Stelia), une filiale d'Airbus qui comme l'usine Bombardier va produire des composants. Cette zone a été developpée par le groupe public MedZ (CDG), sa gestion relève d'une société privée dans lequel on retrouve MedZ à 35% mais aussi des industriels et personnes privées aussi bien marocaines que  françaises.

Localisation du site Bombardier à Nouaceur - Casablanca

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

66 - Banyuls-sur-Mer

Création d'un pavillon d'accueil au centre régional de la Sommellerie

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS