Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : l'Office chérifien des phosphates veut construire une usine au Nigéria avec Dangote

, ,

Publié le

Le Groupe OCP renforce sa présence au Nigéria. Il vient de signer à cet effet, le 2 décembre "un accord stratégique" avec le conglomérat africain groupe Dangote. Une mise en commun d'unités de productions forme la première phase de cet accord qui doit déboucher ensuite sur une usine au Nigéria.

Maroc : l'Office chérifien des phosphates veut construire une usine au Nigéria avec Dangote © ThyssenKrupp

Cap sur l'Afrique. Le groupe phare marocain des phosphates, OCP met ses pas dans ceux du roi du Maroc. En effet, Mohammed VI a lancé cette année une offensive diplomatico-économique en Afrique qui l'a amené à visiter de nombreux pays sub-sahariens suivis à chaque fois de la signature d'une cohorte d'accords à multiples niveaux.

C'est donc lors de la visite du Nigéria, qu'un "accord stratégique" a été signé le 2 décembre entre l'Office chérifien des phosphates et le groupe Dangote, conglomérat africain du groupe Aliko Dangote, en présence de Mohammed VI et de Muhammadu Buhari, président nigérian.

"Cet accord prévoit, dans une première phase, la mise en commun d’unités de productions complémentaires, en cours de construction, à Jorf Lasfar et à Lekki Free Zone au Nigéria dans une nouvelle structure dont l’actionnariat sera porté par le groupe OCP et par Dangote Industries" indique l'OCP dans un communiqué du 2 décembre.

Cette structure commune sera chargée de construire à terme une usine d’engrais au Nigéria d’un million de tonnes de capacité annuelle initiale pouvant être portée à 2 millions de tonnes en 2018.

Le montant des actifs engagés par les deux groupes s'élève à 2,5 milliards de dollars. La production aura pour objectif de répondre à la demande nigériane mais aussi à celle des pays de la région.

Par ailleurs, le groupe OCP a également signé un protocole d’accord avec l’Association nigériane de producteurs et de distributeurs d’engrais (FEPSAN) dans le but de sécuriser pendant 3 ans l’approvisionnement d’engrais phosphatés pour les besoins locaux.

C'est dans ce contexte que l'agence de notation américaine Fitch Ratings vient de maintenir son Investment Grade au groupe phosphatier marocain.

N.D.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus