L'Usine Maroc

Maroc, l'été des startups... (8/10) : Infinitable pour s’offrir les meilleurs restaurants du royaume à moindre coût

,

Publié le

L'Usine Nouvelle vous fait découvrir cet été à travers une série de dix articles, un aperçu du monde des startups et du numérique au Maroc. Aujourd'hui, Infinitable, une plateforme permettant de manger à moindre coût dans les grands restaurants casablancais.

Maroc, l'été des startups... (8/10) : Infinitable pour s’offrir les meilleurs restaurants du royaume à moindre coût
Infinitable.ma, une plateforme permettant de bénéficier de réductions dans les grands restaurants de Casablanca.

Le site infinitable.ma est une déclinaison marocaine du concept "La Fourchette". Un travail de longue haleine après l’explosion puis le déclin, sur le marché marocain, des sites de deal.

à casablanca, le taux de remplissage des grands restaurant est de 56% en semaine

Après de longues années d'études et de travail en Europe, Othman Tsouli Mdidech et Boutaina Kadry sont rentrés au Maroc chacun de leur côté, avec dans leurs bagages la même idée de concept : "La Fourchette", pour Boutaina, et "Restopolitan", pour Othman.

"Nous avons constaté en rentrant au Maroc que les restaurants de qualité étaient très chers par rapport au niveau de vie moyen des marocains. En moyenne, 44% des tables de restaurateurs sont vides", se souvient Boutaina Kadry.

En mars 2015, les deux amis lancent Infinitable, un système d’abonnement privilège qui accorde des réductions substantielles dans les grands restaurants de Casablanca. En trois mois, 600 personnes se sont inscrites sur le site, dont la moitié s’est réellement abonnée.

Après une étude de marché autonome auprès d’une trentaine de restaurateurs, les jeunes entrepreneurs ont évalué le taux de remplissage de ces restaurants à 56% sur la semaine. "Il y a un fort taux d’échec. À Casablanca, chacun peut constater qu’un même restaurant peut changer trois fois de noms en 3 ou 4 ans. En fait, il a simplement été revendu trois fois parce qu’il n’était plus rentable", explique Boutaina Kadry. Les enseignes du centre-ville sont généralement bien remplies à midi, mais très peu le soir.

Sur cette base, les deux amis décident d’adapter le modèle "dinning card" aux particularités du marché marocain. "Nous avons décidé d’être moins agressifs en matière de réduction que ce qui peut exister en Europe où l’on peut atteindre 40% à 50% de la note, parce qu’au Maroc on compte seulement environ 300 restaurants de qualité, soit bien moins qu’en Europe. Les restaurateurs n’ont pas encore besoin de faire autant d’efforts", explique Boutaina Kadry.

Ils ont également développé des coffrets sur le modèle des boxes. "Ici, les gens ont besoin de tangible, de voir le produit avant de l'acheter", précise-t-elle. "Les coffrets Infinicard sont maintenant en vente dans 5 magasins partenaires, dont la FNAC au Morocco Mall et 4 boutiques dans le quartier Racine à Casablanca."

Au final, Infinitable offre une réduction moyenne de 30% par repas, moyennant un abonnement allant de 200 dirhams (1 000 dirhams = 92 euros) pour un mois à 700 dirhams pour 3 mois. Othman et Boutaina ont choisi de mettre en place un abonnement pour sélectionner la clientèle d’une part et l’inciter à revenir d’autre part.

30% de réduction sur l'addition

"Beaucoup de restaurateurs avaient été échaudés par une première expérience avec des sites de deal : le client ne venait que pour le deal, consommait uniquement ce qu’il avait acheté en ligne et ne revenait pas", souligne Boutaina Kadry. Infinitable lui vise une clientèle de cadres qui a les moyens de revenir au restaurant régulièrement.

Infinitable fait payer ce service via un droit d’entrée aux restaurateurs "mais les 20 premiers partenaires ont été exonérés", précise la cofondatrice. La jeune société développe un logiciel de service, Infinitable Pro. Il doit permettre de gérer les réservations, d'établir une base de données de clients. Il devrait être opérationnel l’an prochain.

"Il sera accessible par abonnement pour les restaurateurs", ajoute Boutaina Kadry. En attendant, Infinitable prend contact avec les entreprises, distribue des coffrets, offre des abonnements gratuits, pour atteindre sa cible.

Ces développements se font avec peu de moyens. Infinitable a obtenu un prêt d’honneur de 75 000 dirhams auprès du Réseau entreprendre Maroc. Othman Tsouli Mdidech a commencé à travailler sur Infinitable il y a un peu moins de deux ans pour un investissement qui se monte jusqu’ici à 230 000 dirhams financé par ‘bootstrapping’. 

"On a fait beaucoup de choses nous-mêmes comme le design du site, les supports de communication ou encore le marketing digital. Aujourd’hui on a besoin de financement pour investir dans le community management, la publicité ainsi que pour l'application et le logiciel, pour nous concentrer Othman et moi sur le commercial, le business développement", conclut Boutaina Kadry.

Une fois le financement assuré, la cofondatrice d'Infinitable espère partir à la conquête des autres villes marocaines.

Julie Chaudier, à Casablanca

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte