L'Usine Maroc

Maroc, l'été des startups... (6/10) : gagner du crédit en surfant sur son mobile avec Lik

,

Publié le

L'Usine Nouvelle vous fait découvrir cet été à travers une série de dix articles, un aperçu du monde des startups et du numérique au Maroc. Aujourd'hui, Lik, une application mobile permettant de recharger son crédit téléphone en regardant simplement de la pub.

Maroc, l'été des startups... (6/10) : gagner du crédit en surfant sur son mobile avec Lik
Les trois fondateurs de Lik surfent sur la vague du succès depuis le lancement de leur projet il y a quelques mois. De gauche à droite : Ismail Bargach, Yassine Feddani, Omar Kadiri.

"Lik, signifie "à toi" en arabe, ça n’a rien à voir avec le Like de Facebook", préfère préciser d’emblée Ismail Bargach, cofondateur de Lik, basé à Casablanca. L’application permet à chacun de recharger son crédit téléphonique en acceptant de regarder des publicités ciblées.

regarder des publicités pour recharger son crédit de communication

"Je pense que nous serons en cash-flow positif dès l’automne 2015", estime le jeune entrepreneur, enthousiasmé par le succès de sa création. La plateforme a conquis en quelques mois le cœur de près de 250 000 utilisateurs.

Lik s’appuie sur l’expérience tirée d’une première tentative de startup manquée. "J’avais lancé une conciergerie de luxe, mais j’ai compris qu’en dépit de tous mes efforts, je ne pourrais pas réussir parce que le marché des "très riches" est beaucoup trop étroit. J’ai pris conscience que pour faire fonctionner un projet, il fallait s’adresser au marché le plus large possible", raconte Ismail Bargach.

Avec Omar Kadiri et Yassine Faddani, Ismail Bargach va trouver un marché plus grand : les recharges téléphoniques mobile prépayées. Au Maroc, la majorité des usagers achètent des petites recharges, une à une, pour pouvoir appeler avec leur portable.

"Nous sommes partis du constat que les marocains adorent discuter, ils aiment beaucoup Facebook, mais ils ont un énorme problème, ils doivent sans cesse acheter une recharge", explique Ismail Bargach.

Voici la solution proposée par Lik : télécharger une petite application par laquelle s’afficheront des publicités ciblées sur toute la surface de l’écran à chaque appel et à chaque message. En contrepartie, le crédit de communication de l’utilisateur sera rechargé. "Une barre en haut de l’écran indique le niveau du crédit téléphonique restant", précise le cofondateur de l'application.

partir à la conquête de la chine et de la russie

"A chaque appel, l’utilisateur reçoit une publicité, qui lui donne un point, sur une barre de 150 points. Chaque barre offre entre 10 et 35 minutes de communication selon l’opérateur, équivalent à 10 ou 20 dirhams (10 dirhams = 0,92  euro)", détaille Ismail.

Il existe deux autres façons de gagner des points. Les push, qui sont des vidéos que l’on peut visionner et permettant de gagner entre 5 et 50 points ou le parrainage d'amis, qui fait gagner entre 30 et 75 points.

"Pour télécharger l’application, la personne doit remplir un questionnaire détaillé qui nous permet d’avoir des informations sur son mode de consommation que l’on va croiser avec sa géolocalisation, l’heure de la journée pour lui proposer les publicités les plus pertinentes", explique Ismail Bargach.

"Grâce à notre développement, on a pu commencer à discuter avec le fonds Eirène 4 Impact [créé par Leyth Zniber NDR]. Début juin, ce fonds a accepté d’investir 1,5 million de dirhams dans l’entreprise contre 25% du capital de Lik, valorisé ainsi à 6 millions de dirhams", raconte le "startuper".

Lik a également remporté un prêt d’honneur de 225 000 dirhams auprès du Réseau Entreprendre Maroc .

Après quelques essais effectués gratuitement avec certaines marques, Lik a signé son premier vrai contrat avec L’Oréal. "Nous avons signé avec trois autres marques d’automobile, de smartphone et d’agro-alimentaire", ajoute le jeune entrepreneur sans plus de précision.

Avec ses deux amis, il brûle d’ambition et projette déjà de partir à la conquête des pays comme la Chine et la Russie.

Julie Chaudier, à Casablanca

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte