Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : l'australien Kasbah revoit à la baisse le coût du projet de mine d'étain d'Achmmach

, , ,

Publié le

La compagnie minière australienne Kasbah Resources annonce avoir terminé l'étude de faisabilité améliorée concernant l'important projet de mine d'étain d'Achmmach au sud-ouest de Meknès. Coûts d'investissement en baisse de 18%, celui de la production de 13%, réserves en hausse, telles sont les principales conclusions du rapport. En attendant le feu vert à ce projet dans lequel la Banque mondiale ou Toyota Tsusho sont parties prenantes.

Maroc : l'australien Kasbah revoit à la baisse le coût du projet de mine d'étain d'Achmmach
Le gisement d'étain d'Achmmach dans la région de Meknès serait un des plus importants d'Afrique.
© Kasbah

Le projet d'exploitation de la mine d'étain située dans les collines à Achmmach au sud-ouest de Meknès se présente sous de bons auspices, selon l'information publiée ce 18 mars par la "junior" minière australienne Kasbah Resources.

En effet, selon l'étude de faisabilité définitive (DFS) réévaluée publiée, l'investissement prévu au départ serait réduit de 18% à 148 millions de dollars. Ce qui représente environ une économie de 26 millions de dollars.

Kasbah Resources Limited (KAS) est une société cotée à la bourse de Sydney sur l'Australian securities exchange (ASX) créé pour développer ce projet. Outre les investisseurs à l'initiative du projet, Kasbah Resource comprend dans son actionnariat notamment la Banque Mondiale (IFC) à 18%, African Lion Group (14,8%) et Traxys (4,6%). Dans un tour de table différent, le projet minier lui-même dénommé "Atlas Tin" compte comme actionnaires outre Kasbah (75%), les groupes japonais Toyota Tsusho (20%) et Nittetsu, filiale de Nippon Steel (5%).

Le coût de production du minerai selon l'étude a été aussi revu à une baisse de 13% à 13 296 dollars la tonne soit une économie de 1 728 dollars la tonne.  

Autre élément positif du rapport, des réserves qui s'avéreraient plus importantes de 9% par rapport au projet initial. Le montant des réserves de minerai est estimé à 9,2 millions de tonnes à 0,77% soit 71 300 tonnes de métal.

"L'étude de faisabilité définitive renforcée a vu notre scénario de base en hausse et le coût de la production de concentré C3 de l'étain tomber à environ 13 296 dollars la tonne, confirmant Achmmach comme un site de production à faible coût" a déclaré Kasbah Resource dans son communiqué.

Pour rappel, le projet comporte l'extraction minière mais aussi la concentration du minerai dans une usine sur le site.

Concernant les investissements, environ le tiers du capital sera monnayé en dirhams et un autre tiers en euros alors que les deux tiers du coût d'exploitation seront libellés en dirhams, précise Kasbah qui attribue en partie la baisse du coût du projet aux évolutions monétaires.

Si le projet reçoit le feu vert de ses actionnaires pour engager ce lourd investissement, le financement et l'approbation seraient prévus au troisième trimestre 2015, selon l'entreprise australienne.

Quant aux travaux d'ingénierie et de construction, ils devraient s'étaler entre le troisième et quatrième trimestre 2016. La production pour sa part, si toutes les étapes précédentes s'avéreraient positives, pourrait débuter, fin 2016, début 2017.  

Identifié en 1985, le site d'Achmmach se compose de deux permis d'exploitation (PE2912 et  PE193172) sur environ 32 km². Il est situé dans la province d'El Hajeb dans le nord du Maroc à environ 140 km à l'est de Rabat.

En janvier dernier, Kasbah avait annoncé avoir reçu le feu vert des autorités à son étude environnementale, conclu un accord de location des terres avec le ministère de l'Intérieur et fait valider sa stratégie "eau" par l'agence de bassin de Sebou. Ne manquerait plus selon Kasbah qu'un accord avec l'administration des forêts.

Au Maroc, Kasbah a deux autres sites d'exploration l'un proche du site d'Achmmach dans l'étain et un autre moins avancé dans l'or à Tamlat.

En bourse, la société australienne s'échange à des cours parmi les plus bas depuis son introduction en 2007. Sa capitalisation dépasse à peine 12 millions de dollars américains.

Les cours actuel de l'étain, un des non ferreux les plus coûteux tournent autour de 16 800 dollars la tonne. La principale place de cotation mondiale de l'étain est le London Metal Exchange (LME). Le premier producteur est la Chine avec plus de 110 000 tonnes par an pour une production mondiale d'environ 250 000 tonnes. Le Maroc n'est pas acteur sur ce marché.

Nasser Djama

Un projet suivi de près par les autorités marocaines
Le ministre de l’Energie, Abdelkader Amara, a reçu en le 10 avril 2014 le président de Kasbah Resources, Rod Marston. Le ministère avait notamment précisé dans un communiqué que "l’enveloppe budgétaire du projet a été estimée à 1,6 milliard de dirhams le 10 avril 2014 par le ministère de l'énergie. Le projet d’Achmmach a pour objectif l’extraction d’un million de tonne de minerai par an par des méthodes d’exploitation souterraine et la production de 6 880 tonnes d’étain sous forme de concentrés dans une installation de traitement moderne. Il devra générer plus de 200 emplois directs et stables et faire de la mine d’Achmmach la 8ème mine d’étain la plus importante au niveau mondiale et la première en Afrique".

 

Présentation vidéo du projet (source : Kasbah resources - septembre 2014)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus