Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : l'agence Masen lance la phase de préqualification de la centrale solaire hybride Noor Midelt

,

Publié le

Après l'inauguration le 4 février de la centrale solaire d'Ouarzazate dans le sud du pays, l'agence marocaine des énergies vertes Masen vient de lancer un appel à préqualification des soumissionnaires pour le développement de la phase 1 des centrales Noor Midelt. Celle-ci doivent combiner énergie thermo-solaire (CSP) et photovoltaique. La date limite des dépôts est fixée au 14 octobre.

Maroc : l'agence Masen lance la phase de préqualification de la centrale solaire hybride Noor Midelt
Centrale solaire Noor I à Ouarzazate
© Climate fund

C'est au tour du site de Midelt, dans la province d'Errachidia, à 450 km au sud-est de Rabat d'abriter les centrales solaires Noor utilisant la technologie CSP et dont la phase de préqualification des soumissionnaires a été lancée le 18 juillet par L'Agence marocaine pour l'énergie solaire, en anglais Moroccan Agency for Solar ENergy (MASEN). La date limite des dépôts a été fixée au 14 octobre à 10h, heure marocaine.

Ce projet sera déployé sous le schéma IPP (production indépendante d’électricité). Il porte en plusieurs étapes sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance des centrales Noor Midelt Phase I.

Au cours de cette phase dite "Noor M I", deux centrales de technologie hybride vont combiner du thermique à concentration, en anglais Concentrating Solar Power Plant (CSP) et du photovoltaïque (PV). La puissance développée va  varier entre 150 MW et 190 MW par centrale. La capacité de stockage sera de 5 heures au minimum.

Le projet Noor Midelt qui comprend cinq phases totalise une capacité de 2 000 MW à l’horizon 2020, soit environ 14% du mix de la production électrique du royaume.

Le 27 février, la banque de développement allemande KFW, avait accordé un principe de financement de 400 millions d'euros pour la réalisation de Noor Midelt d'une capacité de 400 MW. Un projet en PPP géré par l'agence publique Masen qui a lancé un appel d'offres début janvier. Un accord signé à l'occasion de la visite au Maroc du ministre allemand de la Coopération, Gerd Müller.

A travers KfW, l'Allemagne a déjà prêté 864 millions d'euros dans les différentes tranches du complexe solaire géant Noor Ouarzazate financé, par ailleurs, par divers bailleurs de fonds comme la BEI, la BAD, la Banque mondiale et d'autres pays dont la France.

Pour rappel, le plan Noor a démarré en 2010. Il prévoit la construction de plusieurs centrales solaires. Cinq sites ont été présélectionnés près de Ouarzazate, Midelt, Laâyoune, Boujdour et Tata pour accueillir des projets combinant des technologies différentes.

N.D.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle