L'Usine Maroc

Maroc : l'activité et les ventes de l'industrie en hausse au mois de juin selon Bank Al-Maghrib

, , ,

Publié le

Les industriels marocains ont enregistré une hausse de leur activité en juin selon l’enquête de conjoncture du mois de juin de Bank Al-Maghrib (BAM) à l'exception des industries "mécaniques et métallurgiques" traduisant des disparités sectorielles plus ou moins prononcées. (voir détail de l'enquête ci dessous).

Maroc : l'activité et les ventes de l'industrie en hausse au mois de juin selon Bank Al-Maghrib
La banque centrale du Maroc publie chaque mois une enquête de conjoncture de l'industrie
© bam

Des résultats meilleurs. L'industrie marocaine dans son ensemble a vu la croissance de son activité et de ses ventes s'améliorer en juin. C'est ce qui ressort de l'enquête d'opinion mensuelle de la banque centrale marocaine, Bank Al-Maghrib. Seule ombre au tableau, les industries "mécaniques et métallurgiques", où l’activité aurait stagné et les ventes auraient baissé.

agro-alimentaire : production en hausse

Ainsi dans les industries "agro-alimentaires", la production aurait été en hausse selon 52% des industriels interrogés. Le taux d'utilisation des capacités (TUC) dans la branche, il s'est bonifié de deux points à 76%. Quant aux ventes, elles auraient augmenté selon 46% des entreprises.

La production aurait stagné selon 42% des chefs d'entreprise des industries "textile, de l'habillement et du cuir". Dans "l'industrie textile", ils sont 58% a avoir déclaré une stagnation de la production. Quant  au TUC, il se serait établi dans cette branche à 62%. Les commandes reçues de leur côté ont poursuivi leur stagnation pour 67% des entreprises.

chimie et parachimie : nouvelles commandes en stagnation 

Dans les industries "chimiques et parachimiques", la production aurait stagné selon 45% des entreprises sondées et le TUC finir au même niveau que le mois précédent soit 69%. Les ventes auraient augmenté selon 46% des industriels de la branche. Les nouvelles commandes de leur côté auraient stagné pour 63% des entreprises.

Une hausse dans la "métallurgie" et une baisse dans "l'industrie automobile" ont fait enregistré aux industries "mécaniques et métallurgiques une stagnation de la production. Les ventes de cette branche auraient baissé selon 41% des entreprises. Quant aux commandes reçues en juin, elles auraient baissé pour 41% des industriels et stagné selon 42%. Ce sont notamment les carnets de commandes qui auraient été à u niveau inférieur à la normale selon 44% et normal selon 56%.

La production des industries "électriques et électroniques" auraient augmenté en juin selon 64% des entreprises qui auraient connu un taux d'utilisation des capacités à 83%. Quant aux ventes de cette branche, elles se seraient améliorées selon 64% des entreprises boostées principalement par l'évolution des exportations déclarées en hausse par 87% des entreprises.

Prochain trimestre : baisse des ventes pour les industries "électriques et électroniques"

Pour les trois prochains mois, les industriels de l'agro-alimentaire s'attendent à une stagnation de l'activité selon 63% d'entre eux.

Les industriels du "textile, de l'habillement et du cuir" voient leurs ventes stagner au cours du prochain trimestre selon 64% des entreprises interrogées.

Plus des deux tiers des entreprises des industries "chimiques et parachimiques" prévoient une amélioration de l'activité et des ventes dans les trois prochains mois.

Les entreprises de la branche industries "mécaniques et métallurgiques" s'attendent pour le prochain trimestre à une hausse des ventes selon 54% d'entre elles.

Enfin, 56% des entreprises des industries "électriques et électroniques" anticipent pour les trois prochains mois une baisse des ventes.

Nasser Djama

 

 

 

BAM : enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie marocaine du mois de juin 2014 by usinemaroc

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte