Maroc : instauration de droits antidumping de 25% sur les importations de papier pour protéger Med Paper

Pour faire face aux difficultés que connaît la production nationale de papier, le gouvernement marocain a décidé la mise en place d'une mesure de protection, destinée à aider la société Med Paper sur les quatre prochaines années.

Partager
Maroc : instauration de droits antidumping de 25% sur les importations de papier pour protéger Med Paper
Les fabricants français ou espagnols (photo) ont notamment été pointés par les autorités marocaines.

Que les exportateurs de papier vers le Maroc se le tiennent pour dit. Le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique a fait savoir le 7 juin dans un avis que le royaume mettait en place une mesure de sauvegarde sur le papier pour proteger Med Paper. Cette entreprise cotée en bourse mais dont l'actionnaire principal est le groupe public CDG, est la seule fabrique de papier du pays. Son siège est situé à Tanger.

Pour les quatre prochaines années, les importations de papier du Maroc seront donc taxées d'un droit additionnel anti-dumping. La mesure sera dégressive dans le temps. Une première application verra l'instauration de droits à hauteur de 25% cette année. Ils passeront à 22,5% au 1er janvier 2017, puis 20% au 1er janvier 2018, 17,5% au 1er janvier 2019 et 15% au 1er janvier 2020.

Le gouvernement avait lancé une enquête de sauvegarde sur les importations de papier en bobine et en rame le 9 juin 2015 "afin de déterminer si ledit papier a été importé en quantités tellement accrues, dans l'absolu ou par rapport à la production nationale dans des conditions telles que cet accroissement cause ou menace de causer un dommage grave à la branche de production nationale de papier en bobine et en rame" rappelle l'avis 15/16.

100% d'augmentation au 1er semestre 2015

Selon le rapport d'enquête du ministère de l'Industrie, ces dernières années, l'importation de papier dans le royaume a bondi de 97% en 2011 elles avaient ensuite reculé de 12% en 2012 avant de repartir à la hausse, atteignant 100% d'augmentation au 1er semestre 2015 en comparaison avec la même période en 2014. De la même façon, les importations de papier en rame ont augmenté de 71% entre 2010 et 2011. Une légère baisse de 3% était constatée entre 2013 et 2014, avant une nouvelle hausse de 31% au 1er semestre 2015, comparativement à la même période en 2014. Les plus gros exportateurs de papier vers le Maroc sont principalement des pays européens : l'Espagne, le Portugal, la France, la Finlande, la Suède et l'Allemagne, mais aussi l'Egypte.

"Dommages graves"

Selon l'enquête, ces hausses des importations impacteraient directement la production nationale, lui causant des "dommages graves" : chute du niveau de production, des ventes en volume et en valeur, de la part de marché et du taux d'utilisation des capacités et de l'emploi, le tout résultant de pertes financières pour le producteur national. De fait, ces dernières années l'activité de Med Paper, entreprise qui fut détenue majoritairement par le groupe de la famille Sefrioui, a constamment chuté. Son chiffre d'affaires a chuté de 12% en 2015 à 101 millions de dirhams (enviro 9,2 millions d'euros) avec surtout une lourde perte nette de 20 millions de dirhams après déjà 40 millions de dirhams de déficit net en 2014. En bourse, Med Paper a perdu 77% de sa valeur depuis 2011.

A LIRE AUSSI

"En matière d’échanges commerciaux, le Maroc est honnête et prend des claques à cause de cela", selon Moulay Hafid Elalamy

Pour rappel, le gouvernement marocain, déniant toutes velléités protectionnistes, a instauré ces dernières années des protections antidumping dans plusieurs secteurs, notamment la céramique et surtout l'acier.

Thomas Le Hetet

0 Commentaire

Maroc : instauration de droits antidumping de 25% sur les importations de papier pour protéger Med Paper

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS