Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : financement allemand de 400 millions d'euros en vue pour la centrale solaire Noor Midelt

, ,

Publié le

À travers la banque de développement KFW, l'Allemagne a accordé un principe de financement  de 400 millions d'euros pour la réalisation de la centrale solaire Noor Midelt de 400MW. Un projet en PPP géré par l'agence publique Masen qui a lancé un appel d'offres début anvier.

Maroc : financement allemand de 400 millions d'euros en vue pour la centrale solaire Noor Midelt
Gerd Müller à Ouarzazate, le 27 février où il a signé un protocole de financement
© ars Ute Grabowsky / photothek.net

Un principe de financement de 400 millions d'euros a été conclu le 27 février à Ouarzazate entre l'agence solaire marocaine Masen et la banque de développement allemande KFW.  Cet accord a été signé à l'occasion de la visite du ministre allemand de la Coopération, Gerd Müller.

Il porte sur la construction de nouvelles installations solaires près de Midelt, ville du centre du pays située à 150km au sud de Fès.. Il s'agit du projet dit Noor Midelt ou NoorM1.

L'Allemagne notamment à travers KfW a déjà prêté 864 millions d'euros dans les différentes tranches du complexe solaire géant Noor Ouarzazate (encadré) financé, par ailleurs par des très nombreux bailleurs de fonds BEI, BAD, Banque mondiale ou d'autres pays dont la France.

Le nouveau protocole d'accord marocco-allemand intervient quelques semaines après l'inauguration en grandes pompes le 4 février de la première phase du programme solaire marocain NoorO (Noor Ouarzazate)  qui en comprendra quatre au total.

Dans son ensemble plan Noor comprend 5 villes où les projets solaires seront développés : Ouarzazate, Laayoune, Boujdour, Midelt et Tata.

La centrale solaire Noor Midelt sera dotée d'une capacité maximale de 470 MW. Le site développera la technologie solaire thermodynamique cylindro-parabolique (CSP), sur 80 à 85% de la capacité totale. La partie photovoltaïque (PV) occupera les 15 à 20% restants.

La répartition de l'investissement allemand entre les différentes phases du plan solaire marocain est de 330 millions d'euros pour Noor II (200 MW), 324 millions pour Noor III (150 MW), 115 millions pour Noor Ouarzazate I (160 MW) et 95 millions pour Noor Ouarzazate IV selon Le Matin citant  l'ambassade d'Allemagne à Rabat.
En date du 31 décembre 2015, Masen, en tant que maitre d'ouvrage avait publié un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’installation de plusieurs centrales solaires, d’une capacité de 400 MW chacune, sur un terrain de 3 000 hectares. Les entreprises chargées du développement de ces projets pour Midelt seront pré-qualifiées cette année.

Dans le cadre du vaste plan solaire marocain, Noor Midelt doit atteindre une capacité de 2 000 MW à l’horizon 2020. Ce qui représenterait 14% du mix de production électrique du royaume.

Pour rappel, d’ici 2030, le Maroc compte porter à 52 % sa capacité installée en électricité tirée des énergies renouvelables contre environ 15% aujourd'hui. Mais le royaume développe en même temps d'importantes capacités en charbon pour suivre le fort accroissement de sa demande électrique.

Le ministre Müller qui se rendait au Maroc dans le cadre d'une mini tournée en Afrique du Nord a visité par ailleurs des programmes de développement soutenus par l'Allemagne et a rencontré le chef du Gouvernement Abdelilah Benkirane à Rabat.

N.D.

 

Localisation de Midelt

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle