Maroc : en vidéo, Federica Mogherini à Rabat "l'accord agricole reste en vigueur"

La Haute représentante pour les Affaires extérieures et la politique de sécurité de l'Union européenne s'est rendue à Rabat vendredi 4 mars où elle a rencontré le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar. Enjeu : l'annulation juridique fin 2015 de l'accord agricole entre l'Europe et le Maroc qui a suspendu unilatéralement ses relations avec Bruxelles. En attendant, un épilogue devant la justice européenne Federica Mogherini a assuré que l'accord reste en vigueur.

Partager
Maroc : en vidéo, Federica Mogherini à Rabat
F. Mogherini et S. Mezouar à Rabat le 4 mars 2016

Federica Mogherini, Haute représentante pour les Affaires extérieures et la politique de sécurité de l'Union européenne s'est rendue à Rabat ce vendredi 4 mars. Elle a rencontré le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar. Cela fait suite à la décision unilatérale du Maroc en février de suspendre ses relations avec Bruxelles. Une décision prise par Rabat pour des raisons obscures après l'appel interjeté en février par le Conseil de l'annulation par la justice européenne de l'accord agricole entre les deux parties.

A l'origine du contentieux, le Tribunal de l'Union européenne qui le 10 décembre a jugé illégal l'important accord agricole et halieutique entre le Maroc et l'Europe de 2012 car le Conseil européen n'aurait pas veillé à prendre en compte l'intérêt des populations du Sahara occidental, région considérée par le Maroc comme faisant partie de son territoire mais au statut de "territoire non autonome" selon l'ONU. Cette décision choc faisait suite à une action en justice des indépendantistes du Front Polisario, énemi juré du régime marocain.

Dans une déclaration, à Rabat Federica Mogherini a indiqué "le Conseil est en désaccord avec l'arrêt du 10 décembre 2015 du Tribunal de Première instance de l'Union européenne. C'est la raison pour laquelle un pourvoi en appel a été introduit devant la Cour de Justice de l'Union européenne. L'Union reste convaincue que les accords entre le Maroc et l'Union européenne ne constituent pas une violation de la légalité internationale et c'est pour cela qu'un pourvoi en appel a été introduit. L'accord agricole demeure par ailleurs en vigueur."

Salaheddine Mezouar a rappelé la posisition marocaine : l'arrêt est "juridiquement erroné et politiquement biaisé". Et celui-ci "doit être corrigé". Selon lui, "le Maroc a pris note des garanties de l'UE quant au fait que l'Accord agricole entre les deux parties reste en vigueur et que l'Union européenne respectera ses engagements internationaux avec le Maroc et continuera à appliquer l'Accord agricole", en ajoutant "ces clarifications fournis et assurances données constituent une évolution positive".

Selon la déclaraiotn de F. Mogherini "le ministre délégué [aux affaires étrangères]se rendra à Bruxelles avant la fin du mois de mars pour finaliser le contenu de cette interaction avec la partie européenne". La tendance était donc à la détente ce vendredi. Dans l'intérêt de chacun. En effet, les produits agricoles et de la pêche pèsent 22% des exportations marocaines vers l'UE (avec une part des produits issus du Sahara très réduite). L'accord agricole prévoit des exemptions réciproques de droits de douane pour un grand nombre de produits agricoles ou halieutiques, y compris les conserves, les surgelés ou les fromages. Le Maroc est, par ailleurs, un des principaux bénéficiaires de la "politique de voisinage" de l'UE, ces aides européenne directes totaliseront plus de 730 millions d'euros entre 2014 et 2017. Le Maroc est, pour sa part, vu par les 28 comme un important pôle de stabilité à la fois politique et économique en Afrique du nord et dans le monde arabe. Quant à la coopération en matière de sécurité et de migrations, elle est essentielle pour l'Europe.

.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS