Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : en 2015, les investissements directs étrangers à leurs meilleurx niveaux depuis une décennie

, , , ,

Publié le

A plus de 3,6 milliards d'euros sur l'année, les investissements directs étrangers entrants au Maroc se sont situés à un haut niveau en 2015, un des meilleur de la dernière décennie.

Maroc : en 2015, les investissements directs étrangers à leurs meilleurx niveaux depuis une décennie
Un des IDE phares du Maroc, l'usine Bombardier de Casablanca où 200 millions de dollars américains seront investis sur huit ans
© Julie Chaudier

Vers les sommets en 2015. Le flux d'investissements directs étrangers entrants au Maroc a été l'an dernier un des plus élevés de la dernière décennie, selon les statistiques provisoires de l'Office des changes du Maroc publiées la semaine dernière. Ceux-ci se sont élevés à 39,012 milliards de dirhams, soit 3,6 milliards d'euros (1000 dirhams = 93 euros), un chiffre en progression de 6,7%. Ce flux représente plus de 3,5% du PIB.

En grande partie d'origine européenne dans le domaine industriel, ces investissements sont concentrés dans l'automobile et l'aéronautique avec les projets de groupes comme PSA, Stelia, Figeac Aero, Delfingen, mais aussi la poursuite des programmes d'investissements du canadien Bombardier ou du japonais Yazaki.

A noter que les flux sortants, à savoir, les investissements des entreprises marocaines à l'étranger ont progressé encore plus vite que les flux entrants. Ces IDE marocains ont bondi de 19,1% l'an dernier à 7,88 milliards de dirhams, un niveau plutôt moyen dans une perspective décennale. Le détail de ces flux sortants n'est pas connu, mais pour mémoire sur la période 2003-2014, 49% de ces investissements étaient destinés à l'Afrique subsaharienne où les grandes entreprises marocains mais aussi des PME se développent de plus en plus.

Au final, sur l'année, 2015, le flux net des IDE au Maroc aura progressé de 4% à 31,1 milliards de dirhams, un apport d'argent frais bienvenu pour l'équilibre extérieur des comptes du royaume même si dans le même temps celui-ci a connu une chute sans précédent de son déficit commercial  grâce à la plongée des prix du pétrole.

N.D. et P.-O. R.

Des investissements entrants 2015 presque équivalents au record de 2013

Années

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

IDE entrants

26 070

37 959

27 963

25 250

35 068

26 060

32 092

39 077

36 550

39 012

IDE sortants

4 526

14 984

8 687

9 525

21 821

5 282

8 550

11 355

6 615

7 881

Flux nets d'IDE

21 544

22 975

19 276

15 725

13 247

20 778

23 542

27 722

29 935

31 131

Evolution des IDE au Maroc (2006-2015) en millions de dirhams (1 000 dh = 93 euros) Source : Office des changes

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle