L'Usine Maroc

Maroc : du 19 au 26 juillet le meilleur de la semaine de l’industrie en bref

, , , ,

Publié le

Avec ce digest du vendredi de "L'Usine Maroc", retrouvez les principaux faits et tendances de l'industrie au Maroc ces derniers jours du 19 au 26 juillet.

Maroc : du 19 au 26 juillet le meilleur de la semaine de l’industrie en bref © Anas A.Rahmoun

LE FAIT DE LA SEMAINE

Négociations exclusives entre Vivendi et Etisalat sur la cession de Maroc Telecom

Vivendi s'apprête donc à vendre ses 53% de Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros à l'opérateur Emirati Etisala. Par ailleurs, le groupe vient de publier ses résultat semestriels. A cette occasion, Abdeslam Ahizoune, le président du directoire, a estimé dans le communiqué diffusé : "Maroc Telecom a réalisé au premier semestre des performances en ligne avec les objectifs annuels annoncés" Le groupe a enregistré sur la période un résultat net de 3,521 milliards de dirhams (+12,6%) soit 315 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 14,4 milliards de dirhams (-4.6%) soit 1,29 milliard d'euros. La bonne tenue des activités internationales en Afrique a compensé les baisses de revenu au Maroc.

 

LE TOP 5 DES ARTICLES LES PLUS LUS DE "L'USINE MAROC" DU 19 AU 26 JUILLET

1 - Gulfsands Petroleum se lance dans l'exploration du pétrole au Maroc

2 - Maroc : les industriels signalent un léger regain d'activité en juin

3 - Maroc : le BTP plombe la croissance, selon le HCP

4 - Comment Maroc Aviation se prépare à fabriquer à Casablanca une part du fuselage de l'Airbus A321

5 - Maroc : le champion du pesage lourd Precia Molen construit un atelier à Casablanca

 

LA SEMAINE DE L'INDUSTRIE MAROCAINE EN BREVES

 

ENTREPRISES

Le groupe industriel chinois d'équipements énergétiques Sepco III a signé, jeudi 25 juillet, un contrat pour construire une centrale thermique à Jerada à 60 km au sud d'Oujda dans l'Oriental avec l'ONEE (Office national de l’électricité et de l’eau potable). Le projet porte sur la construction d’un groupe thermique additionnel d'une puissance de 318 MW au charbon sur le site de la centrale actuelle. Montant : 270 millions d'euros.

 Tangiers Petroleum, société d’exploration australienne va lancer l’exploitation de son premier puits de pétrole "Tao-1", au large de Tarfaya. Au deuxième trimestre 2013, le montant des explorations aurait atteint 168 000 dollars selon Tangiers Petroleum.

"Au-delà de la présence historique de Lafarge, le Maroc représente une forme de réussite du groupe. Les besoins et le potentiel du pays sont importants tant sur le plan économique qu’en urbanisation. Le volume d’investissements que Lafarge Maroc a réalisé ces dernières années est de l’ordre de 8 milliards de dirhams (780 millions d'euros)", a déclaré à la presse Saad Sebbar, l'administrateur directeur général de Lafarge Maroc à l'occasion de la visite du PDG du groupe Bruno Lafont au Maroc cette semaine. Le chiffre d'affaires de Lafarge a reculé au premier semestre (-5.6%) comme celui de tous les cimentiers affectés par une déprime du marché lié à la méforme du BTP.

Safran a choisi la filiale marocaine de la société canadienne NTS Consulting, NTS Maghreb, comme partenaire sur la formation Catia pour ses filiales marocaines. "Safran nous témoigne de la justesse de l’approche (…) basée sur un vrai transfert de compétences sur les outils mais aussi les méthodologies directement liées à l’aéronautique", a notamment déclaré à la presse le directeur général NTS Maghreb Ghani Kolli.

 

 

 

CONJONCTURE

Le Haut-commissariat au plan (HCP) prévoit une croissance de 4,2% en rythme annuel au 3ème trimestre 2013. Cette accélération est principalement due à la contribution du secteur agricole, qui s'élève à 2,8 points de la croissance économique globale. La croissance globale sur 2013 serait de 4,4 % contre 2,7 % en 2012.

EMPLOI

Le Maroc va mettre en place un régime d'allocation chômage avec la mise en œuvre d'une "indemnité pour perte d'emploi" suite à l'accord entre le patronat marocain CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc) et de l'Etat selon un communiqué paru mardi. Le gouvernement a consenti le doublement du financement de cette allocation en accordant une enveloppe 500 millions de dirhams (45 millions d'euros) sur 3 ans. Elle sera conditionné au fait d'avoir cumulé pour le salarié 780 jours de cotisations sociales.

EXPORT

SENEGAL. Les échanges commerciaux entre le Maroc et le Sénégal sont au beau fixe. Ils ont bondi de 116% à la faveur de la hausse des exportations marocaines en passant à 2,13 milliards de dirhams (191 millions d'euros) en 2012. Le Maroc sort bénéficiaire de la balance commerciale en affichant un excédent de 2,07 milliards de dirhams (185,5 millions d'euros) en 2012. Perfectibles, les échanges commerciaux entre les deux pays de demandent qu'à progresser. La visite du président sénégalais dans le royaume cette semaine pourrait certainement y contribuer.

 

LYBIE. Maroc export à la Libye en ligne de mire. Cité par Maghrebemergent, l’accord signé avec le Centre libyen de promotion des exportations (CLPE), à l’occasion de la foire commerciale du ramadan de Casablanca le laisse supposer. Un plan d’actions triennal (2014-2016) a été adopté. Il concerne notamment l’échange d’information, la formation et l’assistance aux entreprises.

 

RÉFORMES

Le Maroc a plus que jamais besoin de réformes structurelles à la fois larges et accélérées. C'est ce qu'il faut comprendre de la déclaration faite le mercredi 17 juillet par le gouverneur de la banque centrale marocaine, Bank Al-Maghrib "Ces réformes aussi difficiles et impopulaires soient-elles sont les seules à même de rétablir les équilibres macro-économiques" selon lui. Il préconise ainsi en urgence les réformes de la caisse de compensation et les caisses de retraites. Il a entre autres comme argument le déficit budgétaire de 7,6% du PIB enregistré en 2012

 

INFRASTRUCTURES

Une station de dépollution de la rive gauche du Bouregreg et du littoral Atlantique de la région de Rabat a été inaugurée mercredi 17 juillet par le roi Mohammed VI. Coût de l'investissement 950 millions de dirhams (85 millions d'euros environ). Cette station devrait mettre fin aux déversements des eaux usées dans l'océan Atlantique et dans le fleuve Bouregreg. Portée par la société Redal , la station de prétraitement a une capacité de 520 000 m3 par jour.

 

TÉLÉPHONIE

Dans son rapport annuel Bank al Maghrib a relevé les bonnes performances en 2012 de la "téléphonie mobile". Cette branche des télécommunications a enregistré un taux de croissance de sa valeur ajoutée de 25,6%. Le parc mobile global est supérieur à 39 millions d'abonnés, en accroissement de 6,7%. Quant au parc internet, il a progressé de 24,3% à 4 millions d'abonnés.

 

AGRICULTURE

Une production record marocaine pour les trois céréales principales (blé tendre, blé dur et orge) en 2012-2013 avec 97 millions de quintaux rapporte AuFait. Mardi à Rabat, Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture avait confirmé les prévisions de son ministère en avril. Selon lui "avec une production de 51 millions de quintaux de blé tendre, cette campagne affiche une production record de cette céréale principale pour la consommation des ménages".

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte