L'Usine Energie

Maroc : du 13 au 19 septembre, le meilleur de la semaine de l’industrie en bref

, , , ,

Publié le

Comme chaque vendredi, retrouvez dans le digest de "L'Usine Nouvelle Maroc" les principaux faits et tendances de l'industrie au Maroc.

Maroc : du 13 au 19 septembre, le meilleur de la semaine de l’industrie en bref © dr

LE FAIT DE LA SEMAINE

L'indexation des prix du carburant met le Maroc en émoi
Dans le but de contenir le déficit public au Maroc, le gouvernement d'Abdelillah Benkirane vient de décider d'une mesure d'indexation "partielle" et "limitée" du prix des carburants. Provoquant une hausse des prix à la pompe alarmante pour les consommateurs et les industriels. Le Haut commissariat au plan (HCP) dans une note récente chiffre l'impact de cette réforme à une perte de 0,48 point de PIB l'an prochain.

 

LE TOP DES ARTICLES LES PLUS LUS DE "L'USINE MAROC" DU 13 AU 19 SEPTEMBRE

Maroc : Marrakech accueille une course de voitures solaires

Casablanca accueillera fin septembre sa deuxième convention d’affaires aéronautique

"Notre industrie a un problème", selon Abdelhamid Souiri, président de la métallurgie du Maroc

Le fond émirati Abraaj rentre dans le capital du pharmacien marocain Stéripharma

Edf, Alstom et Gdf-Suez pré-qualifiés pour la nouvelle tranche du projet solaire géant d’Ouarzazate

 

ENTREPRISES

APM Terminals Tangier, opérateur portuaire en charge du port Tanger Med, a battu le 6 septembre dernier son propre record mondial de chargement avec un record de 15 720 conteneurs EVP (Equivalent vingt pieds) à bord du porte-conteneurs géant Maersk McKinney-Moller. Précédent record, 15 045 conteneurs EVP sur le navire Ebba Maersk.

Essilor, groupe français, leader mondial de l’optique ophtalmique crée Essilor Management North & West Africa (EMNWA), sa cinquième filiale basée à Casablanca. Elle aura pour mission la coordination des filiales du groupe basés en Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest et en Egypte.

Lesieur Cristal va financer la construction et le lancement d’une nouvelle chaudière à biomasse grâce notamment à un prêt de 2,5 millions d’euros obtenu auprès de la Berd (Banque européenne pour la reconstruction et le développement). Lesieur cristal a réalisé en 2012 4,1 milliards de dirhams de chiffre d'affaires (367 millions d'euros). elle vient de publier un résultat semestriel de 69 millions de dirhams, soit +38%.

Lafarge Ciments Maroc a enregistré au premier semestre 2013, une baisse de 5,5% de son chiffre d’affaires consolidé à 2,6 millions de dirhams ( 233,7 millions d'euros). Avec une chute de 2,8%, son résultat consolidé a été de 754 millions de dirhams (67,2 millions d'euros).

Le laboratoire pharmaceutique marocain Sothema a enregistré au cours du premier semestre 2013, une augmentation de son chiffre d’affaires de 9,5% le portant à 542 millions de dirhams (48,3 millions d'euros).  Son Excédent brut d’exploitation (EBE) s'est élevé à 104,9 millions de dirhams (9,3 millions d'euros) (+12%) et son résultat d'exploitation à 87,63 millions de dirhams (7,8 millions d'euros).

 

LOGISTIQUE

La SFI (Société Financière Internationale) va accompagner l’AMDL (Agence marocaine de développement de la logistique) dans la conception et l’implémentation d’indicateurs relatifs à la formation et l’emploi dans le secteur de la logistique au Maroc. Un accord de coopération allant dans ce sens a été signé cette semaine à Rabat sous la présidence d'Aziz Rabbah, ministre de l’Équipement et du transport.

 

ÉCONOMIE

Les Investissements directs étrangers (IDE) s’inscrivent en forte hausse à +31,9% sur 8 mois soit 20,7 milliards de dirhams (1,84 milliard d’euros) selon les données de l’Office des changes, rapportées notamment par le site Yabiladi qui note aussi la faible augmentation des revenus des marocains de l’étranger (+1%).

 

Selon toujours les chiffres de l'Office des changes rapportés par Au Fait, le déficit commercial s'est légèrement allégé de 3,1% à fin août, malgré la forte baisse des exportations de phosphates. Le déficit commercial s'inscrit toutefois en rouge vif à 131,7 milliards de dirhams (11,7 milliards d'euros) sur 8 mois. Les exportations ont reculé de 1,5% à fin août 2013 à 121 milliards de dirhams (10,7 milliards d'euros). Malgré cette baisse, le secteur de l'automobile a tiré son épingle du jeu avec une croissance des exportations  de 19,1% totalisant 19,2 milliards de dirhams (1,7 milliard d'euros). L'effet Renault Tanger.

 

"Déficit budgétaire à fin août : des efforts mais peut mieux faire", relève le site Media24 s'appuyant sur les chiffres de la Trésorerie générale du royaume. Le déficit de l'État (hors TVA des collectivités) s'élève sur 8 mois à 43,6 milliards de dirhams soit un bond de 25% comparé à la même période de 2012. Mais, à la fin du premier semestre, ce dérapage était de 60%. La moindre dégradation s'explique par une forte réduction des dépenses d'investisement depuis.

 

Idriss Azami Al-Idrissi, ministre chargé du Budget, a annoncé le 17 septembre à Rabat une croissance économique pouvant atteindre 4,8% en 2013 après avoir prévu 4,5% au début de l'année. Cette accélération pourrait être imputée à la reprise économique constatée au niveau de la zone Euro ainsi qu'aux performances réalisées par le secteur agricole. Les nouveaux métiers du Maroc pourraient particulièrement bénéficier de cette reprise. Le frémissement de l’indice de la production industrielle de 0,2 % va dans ce sens.

 

PÊCHE

Selon l'Office national des pêches (ONP), les débarquements de la pêche côtière et artisanale ont augmenté de 16% en poids et de 7% en valeur, par rapport à 2012 sur 8 mois. De leurs côtés, les débarquements des poissons pélagiques ont enregistré une hausse de 37% en valeur et de 18% en poids, sur la période janvier-août 2013. Les hausses de la valeur ont été particulièrement fortes pour l'espadon (+228%), le maquereau (+104%), le sabre (+74%), les sardines (+32%) ou le thon (+29%). 

 

NUMÉRIQUE

Boubker Badr, directeur de l'économie numérique au ministère de l'Industrie, a annoncé le 19 septembre à Casablanca à l'occasion de l'inauguration de la deuxième édition du salon du e-commerce, que le total des paiements en ligne par cartes bancaires auprès des sites marchands affiliés au centre monétique interbancaire (CMI) a atteint 220 millions de dirhams au premier trimestre 2013 progressant de 35%. Le nombre de transactions e-commerce a enregistré de son côté près de 400000 opérations progressant de plus de 52%.

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte