Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Maroc : Diana Holding va investir 18 millions d'euros dans une unité de conditionnement de fruits

, ,

Publié le

Le groupe agro-industriel Diana Holding a signé un accord avec le développeur immobilier public MedZ pendant le salon agricole SIAM 2016 pour  la construction d’une unité industrielle de conditionnement pour l’exportation de fruits. Investissement prévu : 18 millions d'euros pour ce site situé dans le nord du Maroc qui devrait employer 500 personnes à terme.

Maroc : Diana Holding va investir 18 millions d'euros dans une unité de conditionnement de fruits
Fruits conditionnés, production du groupe Diana Holding
© dr

Le groupe d’agro-alimentaire Diana Holding va investir 200 millions de dirhams (18 millions d'euros) dans une unité de conditionnement et d’exportation de fruits et légumes. Celle-ci sera située à Berkane, au nord-est du Maroc.

Rita Maria Zniber, PDG du groupe et épouse de son fondateur, Brahim Zniber (encadré), a signé, le 28 avril , pendant le SIAM à Meknès, un protocole d’accord avec Omar ElYazghi, président du directoire de MedZ pour l’acquisition d’un terrain de 5 hectares au sein de l’agropole de Berkane, un parc industriel.

La construction de l'unité devrait commencer cette année pour être opérationnelle en 2017. A terme, 500 personnes devraient être employées sur le site.

L’usine concrétise le développement de ce groupe d’abord tourné vers la viticulture – il possède la marque des Celliers de Meknès – vers l’agriculture d’exportation. Cette usine pourrait prendre en charge la production d’agrumes du groupe en forte d’augmentation dans la région de Berkane et du Gharb (nord de Rabat).

Le développement des agropoles
MedZ, filiale du groupe public CDG, premier investisseur institutionnel du Maroc, construit et gère des parcs industriels dont trois parcs dédiés à l’agro-industrie : l’agropole de Meknès, celui de Berkane, et enfin l’agropole de Souss-Massa en construction. Onapar, filiale de la holding royale privée SNI, développe de son côté pour ce secteur, un parc à Beni Mellal et un second à Benguerir.

"La mise en œuvre de la production agrumicole repose sur le développement de plusieurs variétés destinées principalement à l'export, mais vise également à permettre une évolution de nos parts de marché sur un secteur hautement compétitif au Maroc", indique la communication du groupe familial marocain.

Ce nouvel outil de conditionnement sera le second du genre pour le groupe Diana Holding. La première usine, située à l’intérieur du Domaine Ait Harzallah, près de Meknès, traite les fruits des vergers comme les pommes, les poires, les pêches …

La station est équipée de deux lignes de calibrage de rosacées, ainsi que d'une ligne pour le raisin de table. Elle dispose également  de chambres froides d’une capacité de 7 000 tonnes de fruits par an, dont 5 000 tonnes en atmosphère contrôlée.

Une unité de séchage de pruneaux de 1500 tonnes par an de capacité est également intégrée à la station.

Au sud du pays, enfin, à 75 km d'Agadir, le groupe de Brahim Zniber exploite 70 hectares dans la production de petits fruits rouges. Les framboises et fraises produites sont, comme à Berkane, quasi-exclusivement réservées à l'export vers le marché britannique.

Au total, le groupe Diana Holding exploite 8 300 ha de cultures, y compris des oliveraies dont 1200 ha en propre.

Diana Holding détient par ailleurs la société Atlas bottling company (ABC) le premier embouteilleur Coca-Cola au Maroc, qui est en train d'achever la construction d'une nouvelle usine près de la zone franche TFZ de Tanger.

Julie Chaudier, à Casablanca

 

Zniber, l'agro-industriel viticulteur
Fondé par Brahim Zniber (ci-contre), agriculteur devenu homme d'affaires, né dans les années 1920 à Salé. Diana Holding est le premier producteur de vin du Maroc, via les Celliers de Meknès.
En 2014, ce groupe marocain s'est fait connaître en France par son intrusion surprise au capital du groupe de vins et spiritueux Belvédère-Marie Brizard, dont il a tenté sans succès en 2015 de s'assurer la direction.
Diana possède ou exploite de nombreux domaines agricoles. Il est aussi présent dans le négoce, l'huile d'olive ou l'aviculture.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle