L'Usine Maroc

Maroc : croissance urbaine, démographie, régions... quatre points à retenir du dernier recensement

, ,

Publié le

La population du Maroc progresse mais bien moins vite qu'avant et de nouveaux pôles urbains dont surtout Tanger se renforcent... Tels sont quelques uns des enseignements du r ecensement conduit en 2014 par le Haut commissariat au plan (HCP) et dont les premiers résultats ont commencé à être publiés au premier semestre. Des chiffres à regarder de près à quelques jours des élections municipales et régionales qui se tiennent le 4 septembre.

Maroc : croissance urbaine, démographie, régions... quatre points à retenir du dernier recensement
Casablanca garde son statut de capitale économique du pays mais Tanger progresse vite.
© casablancamarina.ma

De combien a augmenté la population marocaine en 10 ans ? Quelles sont les villes ou les régions les plus peuplées et les plus dynamiques? Autant de questions que peuvent se poser les acteurs économiques et politiques avant les élections municipales et régionales qui se tiennent vendredi 4 septembre.

C'est ce à quoi ont répondu les premiers résultats provisoires, publiées au première semestre, du sixième Recensement général de la population et de l'Habitat au Maroc (RGPH) mené en 2014 par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Selon ce recensement, au 1er septembre 2014, le Maroc comptait 33,8 millions d'habitants. Durant ce laps de temps, de nouvelles tendances ont émergé. Le plus remarquable concerne le ralentissement du taux de croissance de la population.

Autre fait, les marocains ont tendance à nettement s'urbaniser, notamment autour du Grand Casablanca qui reste la zone la plus peuplée. Mais nouveauté marquante, dans le nord du pays, la ville de Tanger enregistre le plus fort taux de croissance démographique du royaume.

Alors qu'émergent au Maroc les questions relatives à l'immigration notamment subsaharienne, le recensement 2014 montre que le phénomène (pour sa partie légale) reste très limité numériquement : Casablanca, par exemple avec 24 337 personnes étrangères compte officiellement 0,72% d'étrangers pour une population de 3,35 millions d'habitants.

 

1 - Le taux de non renouvellement est atteint

Premier constat, le Maroc compte dans l'absolu près de 4 millions de personnes en plus en l'espace de 10 ans pour une population totale de 33,8 millions d'habitants au 1er septembre 2014.

Cela représente un taux d'accroissement sur cette période de 13,2% soit un taux de croissance annuel moyen de 1,25%. Un chiffre en ralentissement comparé au 1,38% enregistré lors du recensement précédent. Avec un indice de fécondité de 2,19 enfants par femme (chiffre datant de 2010) contre plus de 5,5 au début des années quatre vingt, la transition démographique du Maroc est achevée.Conséquence, selon le Haut-Commissaire au plan Ahmed Lahlimi, le Maroc "atteint un niveau de non renouvellement des générations”.

 

2 - Des marocains de plus en plus urbains

Le taux d'urbanisation au Maroc est passé de 55,1% en 2004 à 60,3% en 2014. En nombre, les marocains vivants en milieu urbain sont 20,4 millions contre 13,4 millions en milieu rural. Ils étaient seulement 16,4 millions de citadins dix ans plus tôt. L'accroissement naturel d'une part, l'exode rural et la création de nouveaux centres urbains d'autre part expliquent cette évolution.   

Au niveau régional, en tenant compte du dernier découpage en 12 régions, une proportion de 70,2% de la population marocaine se concentre dans 5 régions dont la population dépasse un million d'habitants chacune.

Les 7 plus grandes villes du Maroc (Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech, Salé, Meknès et Rabat) concentrent près du quart de la population du royaume soit 24,9%.

"L'accroissement de la population urbaine note le HCP, s'explique, d'une part, par l'accroissement démographique naturel et, d'autre part, par l'exode rural, la création de nouveaux centres urbains et l'extension des périmètres urbains des villes".

Répartition de la population des plus grandes villes au Maroc

 

3 - Un marocain sur 5 vit dans le Grand Casablanca

La région du Grand Casablanca-Settat selon le nouveau découpage, est classée en tête des régions avec une population de 6,9 millions d'habitants et une part de 20,3% de la population totale du pays. Celle de Rabat-Salé-Kénitra avec 4,6 millions d'habitants et celle de Marrakech-Safi avec 4,5 millions d'habitants suivent respectivement en deuxième et troisième position selon le nombre d'habitants.

Selon la répartition provinces, préfectures, celle de Casablanca reste en première position avec 3,4 millions de personnes et une part qui représente 10% de la population marocaine.

 

4 - dynamique, Tanger est la ville qui progresse le plus vite

La ville de Tanger a enregistré le plus fort taux de croissance de sa population à 3,26% par an. Les implantations industrielles autour de l'usine Renault, le développement du port de Tanger Med ainsi que les plans d'urbanisation ont sans doute contribué à ce résultat.

En deuxième position arrive la ville de Meknès avec un taux de croissance de 1,62% devant Fès et Salé avec 1,59% chacune.La ville de Rabat de son côté a connu une croissance négative de sa population de -0,79%.

Nasser Djama

Et au Maghreb ?
Que ce soit par rapport à la taille de la population ou celui du taux de croissance, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie présente bien des disparités (voir infographie ci--dessous). Ainsi en Algérie, le nombre d'habitants au 1er janvier 2015 est de 39,5 millions. Le taux d’accroissement naturel est de 2,15% en 2014, contre 2,07% en 2013.
En revanche en Tunisie, les premiers chiffres du Recensement général de la population et de l’habitat 2014 enregistrent une population de près de 10,9 millions d'habitants. Le taux d’accroissement annuel moyen enregistré n'est que de 1,03% contre 1,21% en 2004.

 

 

 

La population au Maghreb | Create infographics

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte