Maroc : bientôt la première usine du câbleur sud-coréen Yura Corporation à Meknès

Le fabricant sud-coréen de faisceaux de câbles pour l’automobile Yura Corporation va bientôt lancer son projet d'usine à Meknès. Le site devrait employer un millier de salariés. Un investissement annoncé le 4 juillet par le ministre de l'industrie Hafid Elalamy.

Partager
Maroc : bientôt la première usine du câbleur sud-coréen Yura Corporation à Meknès

L'équipementier sud-coréen Yura Corporation arrive à Meknès au nord du Maroc, à 150 km à l'est de Rabat. Il va y réaliser une usine de fabrication de fils et de câbles isolés pour l'automobile.

Un projet annoncé, parmi une trentaine d'autres le 4 juin à Casablanca devant le roi et la presse par Moulay Hafid Elalamy lors de sa présentation de la nouvelle charte de l'investissement du Maroc et d'une série de mesures fiscales en faveur de l'industrie.

La convention concernant l'investissement sud-coréen a été signée par le ministre de l'industrie et Kwon Soon Kook, directeur général de Yura Corporation Morocco. L'unité industrielle devrait employer environ 1 000 salariés et l'investissement s'élèverait à 25 millions d'euros.

Le site industriel serait situé "à proximité de l’hypermarché Marjane, au niveau de la route d'Agouray" avait indiqué voilà quelques mois à L'Economiste le maire de Meknès Abdallah Bouano.

Présidé par Byung-Yoon Ohm, le groupe sud-coréen a son siège social, ainsi qu'un centre de R&D, à Gyeonggi, une province au sud du pays dont la capitale est Suwon.

Outre plusieurs implantations en Corée du sud, Yura Corporation possède en Asie une demi-douzaine de sites en Chine et une usine au Vietnam. En Europe, il est implanté en Slovaquie et en République tchèque. Au Maghreb, il possède une usine en Tunisie à Kairouan au centre du pays avec plus de 1 000 salariés. En Amérique latine, le groupe est par ailleurs en train de s'implanter au Mexique.

Pour rappel, le Maroc fabrique, selon la profession le quart de la production de faisceaux électriques automobiles montés en Europe grâce à l'implantation de géants mondiaux de l'assemblage et des câblages comme les américains Delphi ou Lear, l’allemand Leoni ou encore les japonais Sumitomo et Yazaki.

Lors de la même convention du 4 juillet, le groupe Delphi a confirmé une nouvelle usine à Meknès et prévoit l'embauche de 10 000 salariés suppélmentaires (12 000 actuellement) d'ici à 2021.
N.D.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS