Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : avec la signature du Compact II, 450 millions de dollars de dons du Millennium Challenge américain

,

Publié le

Le Maroc et le programme d'aide américain Millennium challenge corporation ont signé à Rabat le deuxième programme de coopération (Compact II). Le montant du programme s'élève à 450 millions de dollars. L'éducation et le foncier ont été ciblés.

Maroc : avec la signature du Compact II, 450 millions de dollars de dons du Millennium Challenge américain
Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et la présidente du MCC Dana Hyde à Rabat lors de la signature du Compact II
© dr

C'est parti pour le deuxième round. Le Maroc va bénéficier du Millennium Challenge Corporation, un programme d'aide américain, de 450 millions de dollars.Le Maroc participera à ce programme avec une contribution d'au moins 67,5 millions de dollars qui portera le montant total du programme à 517,5 millions de dollars. (voir tableau)

Abdellilah Benkirane, chef du gouvernement et Dana Hyde, PDG de Millennium challenge corporation (MCC) ont présidé le 14 avril à Rabat, au siège du ministère des affaires étrangères, la cérémonie du deuxième programme Compact II du Millennium Challenge Corporation.

Concernant la participation du royaume, "le gouvernement du Maroc est fermement engagé à mener à bien les réformes nécessaires pour améliorer la politique du pays et de l'environnement institutionnel et apportera une contribution financière de 67,5 millions de dollars au moins vers le compact, qui devrait faire bénéficier 828 000 personnes de plus de 20 ans," précise le communiqué du MCC.

Le "Compact II" portera sur le financement de deux projets sur une période de cinq ans. Les deux thèmes sélectionnés sont "éducation et formation pour l'employabilité" et "productivité du foncier". Un établissement public marocain, créé à cette occasion sera en charge de l'exécution des projets.

Le premier projet, "Education et formation pour l'employabilité", mobilisera 220 millions de dollars soit 42,5% de l'ensemble avec pour cible prioritaire la jeunesse.  

A cet effet, 100 collèges et lycées de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès et Marrakech-Safi ont été ciblés. Ils bénéficieront d'un programme qui portera sur le renforcement de l'autonomie de gestion administrative et financière, la promotion d'une pédagogie centrée sur l'élève et l'amélioration de l'environnement physique des apprentissages.

Le second projet "Productivité du foncier" sera doté d'un budget de 170,5 millions de dollars. Il consiste notamment à lever la contrainte d'accès au foncier aussi bien en milieu urbain que rural. Il privilégiera une nouvelle approche en matière de développement et de revitalisation des parcs industriels et misera sur le partenariat public privé (PPP).

Ce projet aura également un volet relatif à la gouvernance du foncier. Il compte sur l'appui du gouvernement dans l'élaboration d'une stratégie nationale foncière globale. Pour dynamiser le foncier, le programme veut rendre plus facile l'accès des investisseurs au foncier, moderniser l'arsenal juridique et simplifier les procédures de mobilisation.

Pour mémoire, la première phase du MCC s'élevait à 697,5 millions de dollars soit environ sept milliards de dirhams. Ce premier programme concernait le secteur primaire (arboriculture fruitière, pêche artisanale, artisanat, médina de Fès), l'Education (alphabétisation et formation professionnelle) et le financement de l'activité (services financiers, microcrédit et soutien à l’entreprise) ont formé les principaux projets.

Pour l'exemple, les filières des olives ou des dattes avaient bénéficié de l'aide du programme pour améliorer les pratiques culturales ou construire des unités de stockage en milieu rural et oasien. Il est à noter que la contribution américaine au Maroc est en baisse de plus d'un tiers (35,5%) par rapport au premier programme Compact I. Elle est en recul d'un quart (25,4%) en incluant la contribution marocaine.
N.D.

Millennium challenge corporation, l'aide au développement à l'américaine
A l'initiative de l'administration George W. Bush, les Etats-Unis ont créé le programme Millennium Challenge Corporation (MCC) en 2004. Il consiste à établir un "partenariat de développement" avec les pays en développement en s'inspirant du privé. Le financement global est voté par le Congrès américain. Son PDG est Dana J. Hyde, une juriste ayant travaillé avec Bill Clinton. Pour bénéficier de l'aide financière, les pays candidats doivent passer  une évaluation basée sur 22 indicateurs politiques et économiques comprenant notamment la liberté politique et économique, les investissements dans l'éducation et la santé, l'éradication de la corruption, le respect des libertés civiles et de la primauté du droit, la responsabilité. Le "Compact" doit pouvoir aboutir à des résultats concrets.


Le détail du programme

Projet

Montant

 millions de dollars 

 Projet éducation et formation pour l'employabilité 

220,0 

 Projet productivité du foncier

170,5 

 Contrôle et évaluation

10,0 

 Administration et surveillance du programme

49,5 

 Total du budget Compact II

450,0 

 Contribution du gouvernement du Maroc

67,5 

 Budget total du programme

517,5 

Source : Millennium Challenge Corporation

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle