Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : Abdelilah Benkirane chargé par le roi de former un gouvernement

,

Publié le , mis à jour le 11/10/2016 À 10H50

Reçu par le roi Mohammed VI lundi dans l'après midi, le chef du Gouvernement marocain sortant Abdelilah Benkirane a été officiellement chargé de former un gouvernement. Sa formation, le parti islamiste PJD est arrivée en tête des législatives du 7 octobre mais sans atteindre la majorité. Il doit désormais trouver des alliés pour former une coalition à la chambre des Représentants. [Ajout vidéo]

Maroc : Abdelilah Benkirane chargé par le roi de former un gouvernement
Mohammed VI et Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement sortant et leader du PJD, le 10 octobre
©

En piste pour une nouvelle mandature. Reçu en qualité de secrétaire général du PJD, arrivé en tête aux élections de vendredi Abdelilah Benkirane a été nommé Chef du Gouvernement par le roi Mohammed VI qui l'a reçu en audience au Palais royal de Casablanca ce lundi après-midi.

Chef du gouvernement sortant occupant ce poste depuis les élections de fin 2011, Abdelilah Benkirane était accompagné du ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid.

Pour rappel, la constitution de 2011 stipule que "le Roi nomme le Chef du Gouvernement au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des Représentants, et au vu de leurs résultats. Sur proposition du Chef du Gouvernement, il nomme les membres du gouvernement."

Vendredi 7 octobre le PJD, Parti de la justice et du développement, formation islamiste-conservatrice modérée, a raflé 125 des 395 sièges de la chambre, une victoire personnelle pour Benkirane. Mais il lui faut encore mener des consultations pour trouver des alliés et parvenir avec 73 sièges supplémentaires à la majoritié, soit 198 sièges. Fin 2011, il avait ainsi fallu 32 jours à Abdelilah Benkirane pour former son premier gouvernement. Mi-2013, après la sortie d'un des partenaires initiaux, l'istiqlal, cet exercice avait duré 3 mois.

Arrivé deuxième vendredi dernier, le PAM, parti libéral considéré comme proche du Palais a exclu de gouverner avec le PJD et réciproquement.

Pour rappel, la coalition sortante comprenait depuis octobre 2013 , outre le PJD, trois partis, le RNI (centre droit), le MP (à forte composante berbère) et le PPS (ex-communistes) avec pour composition partisane en nombre de ministre de ce gouvernement Benkirane II:

PJD : 12 (Chef du gouvernement compris)
RNI : 8
MP: 6
PPS : 5
Indépendants : 8

A l'issue des élections, cet attelage s'assurerait toujours la majorité. Mais des interrogations portent sur la volonté des formations alliées de poursuivre l'aventure gouvernementale avec le PJD (notamment le RNI du ministre des affaires étrangères Salaheddine Mezouar), ces partis ayant tous nettement reculé lors du scrutin de vendredi dernier.

En attendant, le gouvernement actuel expédiera les affaires courantes qui ne le seront pas tant que cela... car dans moins d'un mois le 7 novembre s'ouvrira à Marrakech la COP22 où plus de 30 000 délégués, ONG et journalistes sont attendus.

Pierre-Olivier Rouaud

Résultats des législatives du 7 octobre
- Parti de la Justice et de Développement (PJD) : 125 sièges
- Parti Authenticité et Modernité (PAM) : 102 sièges
- Parti de l’Istiqlal : 46 sièges
- Rassemblement National des Indépendants (RNI) : 37 sièges
- Mouvement populaire : 27 sièges
- Union socialiste des forces populaires (USFP) : 20 sièges
- Union constitutionnelle : 19 sièges
- Parti du progrès et socialisme (PPS) : 12 sièges
- Mouvement démocratique et social (MDS) : 3 sièges
- Fédération de la gauche démocratique (FGD) : 2 sièges
- Autres : 2 sièges

Abdelilah Benkirane sortant de sa rencontre avec le roi le 10 octobre à Casablanca (en arabe - source Le360)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle