Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Marisol Touraine interpellée par les entreprises de l’e-santé

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Lors de son premier discours public au salon Hôpital Expo, Marisol Touraine, la nouvelle ministre des Affaires sociales et de la Santé, a souligné les perspectives offertes par l’industrie de la santé et la télémédecine. Mais pour les détails, il faudra attendre…

Marisol Touraine interpellée par les entreprises de l’e-santé © D.R.

Pour son baptême du feu, la nouvelle ministre des Affaires sociales et de la Santé a choisi d’inaugurer ce mardi un salon incontournable pour le monde hospitalier, Hôpital Expo. Couplé avec le congrès Health Information Technologies (HIT), ce salon est aussi un repère d’entreprises du numérique et de la santé.

Même si l’industrie n’était pas au cœur du premier discours de Marisol Touraine, elle n’a donc pas pu l’oublier. D’ailleurs, c’est le président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), Frédéric Veltoux, qui a amené le sujet sur le tapis. "Ce secteur porte en lui les germes de la compétitivité de demain, défend-il. La France peut se démarquer de ses concurrents par les sciences de la vie et l’industrie de la santé." Appelant la ministre à faciliter les synergies entre la recherche hospitalière et l’industrie, en élargissant notamment le modèle des Instituts Hospitalo Universitaires (IHU). Mais surtout à raisonner à une échelle européenne.

La télémédecine, pour des soins de proximité

Un message entendu par Marisol Touraine. "Il faut en finir avec cette façon de toujours présenter la santé comme un fardeau", estime-t-elle, avant de reconnaître que le déficit de la sécurité sociale n’est "pas une mince affaire". Mais le secteur est "un gisement d’emplois, d’avenir, d’innovation, ajoute-t-elle. Les entreprises présentes sur les stands ce matin montrent qu’il y a de belles perspectives, non seulement à l’échelle française, mais surtout à l’échelle européenne." Avant de citer un exemple, lorsqu’elle énumère les quatre axes prioritaires de la politique qu’elle compte mettre en place, tournée autour de l’accès aux soins pour tous.

Pour renforcer la place du patient au sein du système de santé, "la télémédecine et les coopérations entre établissements doivent concourir à l’amélioration des processus de soin", illustre-t-elle. Objectif, rapprocher les soins du patient.

Dommage qu’elle ne s’étende pas plus sur l’importance de l’innovation dans la pharmacie, les biotechs et les dispositifs médicaux, ou encore les enjeux de la e-santé. Du côté de la FHF, pourtant, les choses se précisent. Les systèmes d’information constituent désormais une priorité, puisque les établissements hospitaliers leurs consacrent 3% de leur budget. Mais pour les chiffres et mesures du ministère, il faudra donc attendre.

Marisol Touraine sur Twitter

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle