Mario Draghi demande aux dirigeants européens de réformer

BRUXELLES (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a averti jeudi les dirigeants européens que la politique monétaire ne suffirait pas à relancer l'économie et invité les gouvernements à faire leur part de travail en mettant en oeuvre des réformes structurelles.
Partager
Mario Draghi demande aux dirigeants européens de réformer

"J'ai expliqué clairement que même si la politique monétaire a été la seule politique derrière la reprise ces dernières années, elle ne peut résoudre certaines faiblesses structurelles de l'économie de la zone euro", a-t-il dit à la presse après un échange avec les dirigeants de l'Union européenne réunis en sommet à Bruxelles.

"Pour cela il faut des réformes structurelles, visant principalement à relever le niveau de la demande, les investissements publics, et à réduire les impôts. Et davantage encore, on a besoin de clarté sur l'avenir de notre union monétaire", a-t-il ajouté.

L'intégration et la gouvernance des 19 économies de la zone euro feront l'objet d'un sommet spécifique en juin.

Mario Draghi a exposé aux dirigeants européens la situation de l'économie de la zone euro et les risques auxquels elle est confrontée.

"L'économie se reprend, mais avec une dynamique plus faible", a-t-il dit aux journalistes ensuite. "Nous voyons des signes d'amélioration dans plusieurs secteurs, en partie sur le marché du travail, en partie sur le marché du crédit.

"Mais les risques restent baissiers et certains d'entre eux se sont intensifiés depuis début décembre."

Le président de la BCE a assuré que les taux d'intérêt resteraient à leurs bas niveaux actuels, voire encore plus bas, pendant longtemps.

"Le conseil des gouverneurs s'attend à ce que les taux d'intérêt restent à leurs niveaux actuels, ou à des niveaux plus bas (...) pendant une période de temps prolongée et bien au-delà de la fin de notre programme de rachat d'actifs", a-t-il dit, réitérant ses propos de la semaine dernière après la réunion de politique monétaire de la BCE.

Ce programme de rachat d'actifs porté la semaine dernière à 80 milliards d'euros par mois se termine en mars 2017.

(Gabriela Baczynska et Francesco Guarascio, Juliette Rouillon et Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS