Marie Brizard reprend des couleurs

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) verra-t-il enfin le bout du tunnel ? C’est ce que laisse penser les derniers résultats financiers du groupe de vins et spiritueux d’origine bordelaise qui détient, entre autres, la liqueur du même nom, le whisky William Peel et la vodka Sobieski. Quelques mois après sa recapitalisation par la Compagnie financière européenne de prises de participation, son principal actionnaire et propriétaire de la marque La Martiniquaise, le groupe affiche un chiffre d’affaires en hausse de 0,2 % pour le premier trimestre 2019. Une croissance certes minime, mais qui tranche avec les mauvais résultats accumulés par la maison bicentenaire depuis deux ans. En 2018, la perte s’est élevée à 62 millions d’euros. MBWS s’est laissé jusqu’en 2022 pour revenir à la rentabilité avant de mettre en place[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte