Mariage électrique entre la Belgique, les Pays-Bas et la France

Annoncée à l'été 2005, la première "Bourse européenne de l'électricité", a débuté ses échanges aujourd'hui 21 novembre, entre la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mariage électrique entre la Belgique, les Pays-Bas et la France

Belpex - la bourse belge de l'énergie - a lancé aujourd'hui 21 novembre le marché Day-Ahead de l'électricité en Belgique, en étroite collaboration avec les bourses d'énergie néerlandaise et française, APX et Powernext, ainsi qu'avec les gestionnaires de réseau de transport d'électricité belge Elia, néerlandais TenneT et français RTE.

Les volumes fixés pour la première journée (19 377,9 MWh) doivent être livrés sur le hub belge le 22 novembre. L'indice moyen Belix est monté à 109,12 euros/MWh, soit 173,98 euros/MWh pour les heures pleines et 44,27 euros pour les heures creuses. Quelque 8,9 % de la demande belge a fait l'objet d'échanges sur le Belpex.

Si la demande en Belgique excédait la capacité de production disponible à certaines heures et conduisait à des importations conséquentes, dorénavant la capacité journalière aux interconnexions entre la Belgique et la France d'une part, et la Belgique et les Pays-Bas d'autre part, sera allouée par le biais du couplage de marché entre les trois bourses.

Ce couplage permet d'aligner les offres d'achats les plus élevées et les offres de ventes les plus basses, quel que soit l'endroit où elles ont été introduites, tout en tenant compte des capacités d'interconnexion disponibles aux frontières. L'objectif principal de ce mécanisme est de maximiser le surplus économique total de tous les participants : une production moins chère dans un pays pouvant couvrir une demande à un prix plus élevé dans un autre. Une première en Europe qui pourrait ouvrir la voie à un marché unique de l'électricité sur le vieux continent. Cependant, les trois bourses continueront à exister en tant que marchés séparés sur le plan légal.

Selon Catherine Vandenborre, P-DG de Belpex, « la création de Belpex est une étape essentielle dans la libéralisation du marché de l'électricité en Belgique. Le couplage de marché trilatéral des bourses d'énergie s'inscrit dans la lignée des objectifs de la Commission européenne visant à encourager la création d'un marché européen unique de l'électricité ».

Pascal Coesnon

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS