Marée noire: 100.000 emplois menacés

100.000 emplois au pire, 17.000 au mieux. L'agence de notation Moody's chiffre, pour la première fois, le coût social de la catastrophe écologique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Marée noire: 100.000 emplois menacés

La marée noire causée par le naufrage de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP, pourrait coûter entre 17 000 et 100 000 emplois, estime l’agence de notation Moody’s. 17 000, c’est au mieux. D’après l’étude parue mardi, la catastrophe écologique devrait engendrer au moins 1,2 milliard de dollars de perte d’activité et la disparition de 17 000 emplois dans la région du Golfe. 100 000 c’est le pire. « Selon un scénario pessimiste au cours duquel la marée noire se poursuivrait jusqu’en décembre et le moratoire décidé par le président Barack Obama sur le forage en eaux profondes jusqu’à la fin de l’année, 7,4 milliards de dollars d’activité seraient perdus », ajoute l’étude, et donc 100 000 emplois menacés.





%%HORSTEXTE:%%

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS