Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Manuel Valls remplace Jean-Marc Ayrault à Matignon

,

Publié le , mis à jour le 31/03/2014 À 20H46

Vidéo Matignon a annoncé ce lundi 31 mars la démission de Jean-Marc Ayrault. Dans une allocution télévisée, François Hollande a annoncé le nom de son successeur : Manuel Valls. L'ex ministre de l'Intérieur sera à la tête d'un "gouvernement de combat" "resserré".

Manuel Valls remplace Jean-Marc Ayrault à Matignon © Fondapol - Flickr - C.C

Après la claque prise par les socialistes aux municipales, le président de la République François Hollande a nommé Manuel Valls à Matignon en remplacement de Jean-Marc Ayrault. Le chef de l'Etat l'a annoncé dans une allocution télévisée. Manuel Valls, 51 ans, sera chargé de former un gouvernement "de combat", "une équipe resserrée, cohérente et soudée".

 

 

Le pacte de responsabilité conforté

François Hollande a tracé la feuille de route du nouveau Premier ministre : il devra mettre en oeuvre le pacte de responsabilité, mais aussi un "pacte de solidarité". "Son premier pilier est l'éducation, et la formation de la jeunesse; le second, c'est la sécurité sociale avec la priorité donnée à la Santé ; et le troisième, c'est le pouvoir d'achat avec une diminution des impôts des Français d'ici 2017 et une baisse rapide des cotisations payées par les salariés", a-t-il déclaré. Le Président a rappelé la nécessité de "produire plus et mieux, produire en France, produire différemment" et insisté sur "l'exigence de la transition énergétique pour préparer la France de demain, à être moins dépendante du pétrole comme du tout nucléaire".

Quant au pacte de responsabilité, "il est prêt" a assuré le président, qui l'a décrit par ces mots : "moins de charges sur les entreprises et en particulier sur les bas salaires et, en contrepartie, plus d'embauches et plus d'investissement".

Cécile Duflot et pascal canfin sur le départ

Quelques minutes seulement après l'allocution présidentielle, Cécile Duflot et Pascal Canfin ont annoncé, dans un communiqué, leur intention "de ne pas participer au futur gouvernement". "Les idées portées par le nouveau Premier ministre depuis plusieurs années, notamment lors de la primaire du Parti socialiste ou comme ministre de l'Intérieur, ne constituent pas la réponse adéquate aux problèmes des Françaises et des Français (...) Avec franchise et lucidité, nous en tirons donc toutes les conséquences et n'entendons pas participer à ce nouveau gouvernement, que nous assurons de notre vigilance la plus haute mais aussi de notre solidarité, chaque fois que le cap choisi sera le bon", écrivent-t-ils dans un communiqué repris par l'AFP.

Europe Ecologie Les Verts doit se prononcer, dans la soirée du 31 mars, sur sa position à l'égard du futur gouvernement Valls, qui sera formé d'ici le 2 avril.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle