Manuel Valls redit que les "conditions ne sont pas réunies" pour une livraison du Mistral à la Russie

En visite à Belgrade, Manuel Valls a rappelé la position de la France sur la livraison du navire de guerre Mistral : elle n'est pas possible dans les conditions actuelles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Manuel Valls redit que les

Alors que les autorités russes ont affirmé il y a quelques jours que la livraison du porte-hélicoptères Mistral au pays de Vladimir Poutine aurait bien lieu le 14 novembre – ce qui a été démenti par DCNS depuis, Manuel Valls a tenu à redire que rien n'était fait. En visite à Belgrade, le Premier ministre a rappelé la position – chancelante – de la France. Questionné lors d'une conférence de presse, Manuel Valls a répondu : "Vous connaissez la position française. Aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies pour leur livraison à la Russie".

deux mois d'incertitudes

Le 4 septembre, l'exécutif français avait lié la livraison de ce navire, construit par le chantier naval de DCNS à Saint-Nazaire, au règlement de la crise politique en Ukraine. Paris avait été contraint de faire preuve de fermeté sous la pression internationale.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'imbroglio est donc total à quelques jours de la date de livraison présumée, mi-novembre. François Hollande n'a pas été interrogé sur le sujet lors de son émission télévisée "Face aux Français" sur TF1, le 6 novembre.

0 Commentaire

Manuel Valls redit que les "conditions ne sont pas réunies" pour une livraison du Mistral à la Russie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS