L'Usine Aéro

Manuel Valls redit que les "conditions ne sont pas réunies" pour une livraison du Mistral à la Russie

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

En visite à Belgrade, Manuel Valls a rappelé la position de la France sur la livraison du navire de guerre Mistral : elle n'est pas possible dans les conditions actuelles.

Manuel Valls redit que les conditions ne sont pas réunies pour une livraison du Mistral à la Russie © pascal guittet ; assemblée nationale ; D.R.

Alors que les autorités russes ont affirmé il y a quelques jours que la livraison du porte-hélicoptères Mistral au pays de Vladimir Poutine aurait bien lieu le 14 novembre – ce qui a été démenti par DCNS depuis, Manuel Valls a tenu à redire que rien n'était fait. En visite à Belgrade, le Premier ministre a rappelé la position – chancelante – de la France. Questionné lors d'une conférence de presse, Manuel Valls a répondu : "Vous connaissez la position française. Aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies pour leur livraison à la Russie".

deux mois d'incertitudes

Le 4 septembre, l'exécutif français avait lié la livraison de ce navire, construit par le chantier naval de DCNS à Saint-Nazaire, au règlement de la crise politique en Ukraine. Paris avait été contraint de faire preuve de fermeté sous la pression internationale.

L'imbroglio est donc total à quelques jours de la date de livraison présumée, mi-novembre. François Hollande n'a pas été interrogé sur le sujet lors de son émission télévisée "Face aux Français" sur TF1, le 6 novembre.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte