Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Manuel Valls, l'EPR, Free... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Manuel Valls essaye de rassembler la gauche pendant son discours de clôture de l'Université d'été du PS à La Rochelle, Free cherche des co-investisseurs pour racheter T-Mobile US, l'EPR finlandais pourrait entrer en service en 2018… Retrouvez l'essentiel de l'actualité de ce lundi 1er septembre dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle.

Manuel Valls, l'EPR, Free... la revue de presse de l'industrie © Le Monde

Valls à la conquête de la gauche

La presse commente abondamment ce lundi 1er septembre le discours de clôture de l'Université d'été du PS de Manuel Valls, prononcé le dimanche 31 août, quatre jours après sa déclaration d'amour aux patrons du Medef. Le Premier ministre, chahuté par les frondeurs, qui veulent que le gouvernement mette en place une politique plus marquée à gauche, parvient finalement à rétablir le calme, souligne Libération : "Et c’est à coup de clarification sur les 35 heures – pour lesquelles il n’y aura 'pas de remise en cause' […] que Manuel Valls parvient finalement à calmer l’assemblée.

 

"Manuel Valls a ensuite rappelé quelques gages apportés à la gauche du parti, et notamment qu'il 'n'y aura pas de remise en cause des 35 heures, pas de remise en cause de la durée légale du travail'", note le Journal du Dimanche.

Ce discours n'a pas convaincu tous les militants, comme le fait remarquer BFM TV dans la vidéo ci-dessous. Certains des frondeurs ont jugé Manuel Valls ambigu.

L'EPR finlandais en service en 2018

Le réacteur nucléaire de nouvelle génération EPR construit par Areva à Olkiluoto en Finlande devrait entrer en service en 2018, rapportent les médias. "La fin de construction de la centrale est désormais prévue pour la mi-2016, permettant de débuter des essais à compter de cette période, puis la mise en service en 2018", précise Le Monde, qui rappelle que : "le montant de la perte prévisible sur ce contrat reste inchangé, à 3,9 milliards d'euros".

Free veut conquérir les Etats-Unis, coûte que coûte

A la Une des Echos, une photo de Xavier Niel, surplombée de ce titre : "Comment Free entend réussir sa conquête de l'Amérique". Le quotidien économique répond : la filiale d'Illiad entend trouver des co-investisseurs pour racheter le quatrième opérateur mobile américain T-Mobile. Ils pourraient compléter son offre, qui s'élève pour le moment à 15 milliards de dollars.

 

Des usines ouvrent encore en France

Le Figaro pousse ce lundi 1er septembre un cocorico victorieux : oui, des usines ouvrent encore en France. Le quotidien cite plusieurs exemples : Constellium inaugure à Issoire, dans le Puy-de-Dôme une fonderie flambant neuve qui lui a coûté 52 millions d'euros, alors que Lindt a investi 70 millions sur son site d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) pour créer entre une cinquantaine et une centaine d'emplois.

Les militaires freinent le développement de l'éolien en France

Libération publie une enquête sur l'éolien en France : la possible extension des zones d’exclusion militaires pourrait, selon le quotidien généraliste, compromettre le développement de cette énergie verte dans l'Hexagone. "La ministre de l’Ecologie et de l’Energie, Ségolène Royal, cherche un compromis avec Jean-Yves Le Drian, son collègue de la Défense, avant le 1er octobre", souligne Libération.

 

Nintendo supprime 320 postes en Europe

La société de jeux vidéo Nintendo a confirmé au site Kotaku le 29 août qu'il allait licencier 320 de ses salariés en Europe. 130 postes étaient déjà menacés. 190 emplois supplémentaires seront supprimés en Allemagne, précise le site spécialisé américain.

 

Pierre Moscovici, futur commissaire européen aux Affaires économiques

Angela Merkel, la chancelière allemande, aurait renoncé à se battre contre la nomination du Français Pierre Moscovici comme commissaire européen aux Affaires économiques, dévoile l'hebdomadaire allemand Der Spiegel dans son édition du lundi 1er septembre. Elle voudrait le faire surveiller par le Finlandais Jyrki Katainen,

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle