Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Manquillet-Parizel investit 4 millions d'euros à Hautes-Rivières

, ,

Publié le

En septembre prochain, l'entreprise de forge Manquillet-Parizel, implantée à Hautes-Rivières (Ardennes) va mettre en service un nouvel îlot de fabrication équipé d'un marteau-pilon de 25 tonnes. Ce nouvel équipement est le fruit d'un investissement de quatre millions d'euros, censé booster cette PME en quête de nouveaux marchés.

Manquillet-Parizel investit 4 millions d'euros à Hautes-Rivières
Stockage d'acier dans l'usine Manquillet-Parizel
© Manquillet-Parizel

Spécialisée dans la fabrication de pièces de sécurité forgées et usinées pour le secteur ferroviaire à destination des fabricants de matériels roulants (Alstom), des fournisseurs de rang 1 (Knorr-Bremse) et des réseaux ferrés via la SNCF et la RATP, l'entreprise Manquillet Parizel, implantée à Hautes-Rivières (Ardennes) est en train d'achever un investissement de quatre millions d'euros.
 
Cette enveloppe financière a été dégagée pour la construction d'un nouvel îlot de forge dont l'élément principal sera un marteau pilon de 25 tonnes dernier cri de 25 000kg/m, un des rares à exister en Europe. Il est capable de permettre de forger des pièces de 50 à 100 kg.
D'autres composantes viendront se greffer à cet îlot de haute technologie : deux presses pour préformer les billettes, une nouvelle chauffeuse à induction et des scies automatiques. L'ensemble sera complètement automatisé et devrait être opérationnel en septembre 2017.
 
"En forgeant des pièces d'un nouveau calibre, notre PME va accéder à de nouveaux marchés et avoir moins de concurrences sur ce type de production. Ce qui doit nous permettre aussi de trouver des débouchés dans des activités autres que le ferroviaire (90 % de l'activité actuelle de la société) comme les domaines de l'énergie et des valves hydrauliques " souligne Nicolas Penverne, le directeur commercial.
 
Cet effort va aussi se traduire par l'embauche de neuf nouvelles personnes sur des postes de forgerons, opérateur et régleur de centre d'usinage et de contrôleur qualité.
 
Employant 90 salariés et réalisant un chiffre d'affaires de 11 millions d'euros (dont 10% à l'export), la SA Manquillet Parizel dirigée par Philippe Bello et créée en 1934 par la famille Manquillet va donc s'ouvrir de nouveaux horizons industriels. Elle espère en tout cas rester dans le bon wagon et augmenter son chiffre d'affaires de 4 ou 5 millions d'euros.
 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus