ManoMano valorisé plus de 2 milliards de dollars après une nouvelle levée de fonds

PARIS (Reuters) - La valorisation de ManoMano, un site français d'achat d'articles de bricolage et de jardinage, a atteint 2,6 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) après une levée de fonds de 355 millions de dollars réalisée par la société d'investissement Dragoneer, a-t-il indiqué mardi.

Partager

Dragoneer, basée à San Francisco, a déjà investi dans des entreprises numériques renommées comme Airbnb, Slack Technologies et Spotify. Parmi les autres actionnaires ayant participé à la levée de fonds figurent Temasek, General Atlantic, Eurazeo, Bpifrance, Aglaé Ventures, Kismet Holding et Armat Group, a précisé ManoMano.

ManoMano avait déjà obtenu l'an dernier le statut de "licorne" - des entreprises évaluées à plus d'un milliard de dollars - grâce à une précédente levée de fonds de 125 millions de dollars, a déclaré son cofondateur Christian Raisson lors d'un entretien téléphonique.

Les confinements instaurés pendant la pandémie de COVID-19 ont dopé la demande d'articles de bricolage et de rénovation, et cette tendance est là pour durer, sans aucun signe de saturation du marché, a précisé Christian Raisson.

La dernière levée de fonds de ManoMano porte le montant total levé par l'entreprise à 725 millions de dollars depuis sa création en 2013, selon la société. Elle n'a divulgué ni les conditions financières de ses levées de fonds ni la structure de son actionnariat.

ManoMano est en concurrence avec de grands acteurs comme Adeo et Kingfisher ainsi qu'avec le géant du commerce électronique Amazon dans le domaine de la rénovation de l'habitat.

Cette levée de fonds va permettre à l'entreprise de plus que doubler ses effectifs en recrutant 1.000 personnes d'ici à la fin de 2022 et de se développer en Allemagne et en Grande-Bretagne. La société, qui recense 50 millions de visiteurs uniques par mois sur ses plateformes, est également présente en Belgique, en Italie et en Espagne.

(Reportage Mathieu Rosemain, version française Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS