Manitou se sépare des intérimaires et poursuit sa réorganisation

Le constructeur de chariots élévateurs ajuste ses effectifs salariés à Ancenis (Loire-Atlantique), siège et principale usine du groupe, en raison du ralentissement de son activité dans plusieurs zones géographiques.

Partager

Manitou se sépare des intérimaires et poursuit sa réorganisation
Chariot Manitou

Manitou ne comptera bientôt plus qu’une vingtaine d’intérimaires à Ancenis (Loire-Atlantique) contre plus de 150 au plus haut de l’année sur le site (1 480 salariés en CDI). Cette baisse des effectifs temporaires traduit un recul de l’activité du constructeur de chariots élévateurs dans une partie de l’Europe et le "manque de visibilité dans la zone Russie/Ukraine", une situation qui contraste avec celle de sa division américaine (800 salariés) "compact equipment", ex Gehl, où les trois usines (Waco, Yanktown et Madison) peinent même à recruter du personnel. A Ancenis, la plupart des équipes de la production ont arrêté les 2x8 pour revenir en journée normale.

Réorganisation et relocalisation de production

En parallèle, le groupe poursuit sa réorganisation en filialisant la fabrication des chariots électriques destinés au magasinage (transpalettes, gerbeurs) à Beaupréau. Rapatriée dans l’usine du Maine-et-Loire (130 salariés) en 2011 suite à la fermeture du site de Saint-Ouen (Seine- Saint-Denis), cette activité sera hébergée dans les anciens locaux de la filiale Bénotec, restés inoccupés.

L’opération concernera au total une trentaine d’opérateurs. En contrepartie, l’usine va récupérer une ligne de fabrication de chariots à mât tout terrain pour approvisionner le marché européen, une production qui avait été entièrement transférée en 2012 à Waco au Texas.

Manitou dont l'effectif est de 3 000 salariés a dévoilé pour le premier semestre de l’exercice 2014 un chiffre d’affaires de 642 millions d’euros, en hausse de 9 %, et un résultat net après impôt de 14,2 millions d'euros contre 1,1 million d'euros un an plus tôt.

Jacques Le Brigand

JACQUES LE BRIGAND

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS