Manitou a patiné en 2013

, ,

Publié le

Le fabricant de chariots élévateurs Manitou aura connu un exercice 2013 délicat. Baisse du chiffre d’affaires de 7% et bénéfices à peine positifs. Mais la tendance de la fin de l’année plaide pour une amélioration.

Manitou a patiné en 2013 © P. Desmedt-L'Usine Nouvelle

Le moteur des chariots Manitou reste un peu grippé. Les résultats 2013 sont décevants, avec un chiffre d’affaires en baisse et un résultat net tout juste positif. Les responsables du groupe veulent y voir une année de transition et soulignent les éléments conjoncturels qui ont pesé sur les résultats. La hausse de l’euro a réduit le chiffre d’affaires de 2 points et l’arrêt de la distribution des chariots Toyota a eu un impact négatif de 4 points. Au final, le chiffre d’affaires a baissé de 7%, à 1 176 millions d’euros. Dans le même temps, le résultat net est passé de 45,4 millions d’euros en 2012 à 0,7 million en 2013 et le résultat opérationnel a pratiquement été divisé par deux, à 21 millions d’euros. Après trois années fastes, dans la dynamique de reprise qui avait suivi l’effondrement de l’année 2009, la croissance marque le pas.

Objectifs moins ambitieux

L’objectif du doublement du chiffre d’affaires entre 2012 et 2015, fixé par une précédente direction, n’est plus d’actualité. Michel Denis, directeur général, préfère parler de renforcement du développement commercial, d’optimisation des marges et de réduction du point mort. Signe encourageant, la marge opérationnelle s’est nettement améliorée entre le premier et le second semestre 2013, ce qui laisse présager une meilleure année 2014.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte