Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Management] Bruno Mettling appelle les DRH à s'emparer du numérique

Gaëlle Fleitour ,

Publié le

Bruno Mettling, auteur d'un rapport sur travail et numérique, s'inquiète, dans une interview à L'Usine Digitale, de la timidité des entreprises et des syndicats sur le sujet. Il les invite à réagir et s'emparer rapidement de cette problématique, qui pourrait apporter davantage de bien-être aux salariés... et de compétitivité aux entreprises, assure l'ancien DRH d'Orange.

[Management] Bruno Mettling appelle les DRH à s'emparer du numérique
L'ancien DRH d'Orange compte reprendre son bâton de pélerin pour convaincre les entreprises de faire du numérique un objet de négociation.

Il revient et il n'est pas content. Il ? C'est Bruno Mettlnng, l'ancien DRH d'Orange, parti s'occuper des activités de la zone Afrique Moyen-Orient de l'opérateur. On lui doit aussi un rapport très lu et commenté sur le thème. "Transformation numérique et vie au travail". Il y proposait l'instauration d'un droit à la déconnexion, une mesure reprise par Myriam El Khomri, la ministre du Travail du gouvernement de Manuel Valls. 

De retour à Paris, Bruno Mettling a rencontré nos confrères de L'Usine Digitale. Il considère que les DRH et les partenaires sociaux ne se sont pas suffisament saisis de la question du numérique et s'en inquiète. Il voit dans la montée du petit absentéisme récemment observé, un symptôme d'un déséquilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, qui serait notamment dû à la connexion permanente.

Que fera l'Etat ?

Le dirigeant d'Orange regrette que les entreprises n'aient pas mis la même énergie à se saisir des enjeux du numérique pour leurs salariés que pour leurs clients. Selon lui, ce retard pourrait laisser la place à une intervention étatique qui ne satisfera personne.

Au chapitre du gouvernement, il regrette que les textes récents modifiant le droit du travail (dont il approuve par ailleurs l'orientation) n'aient pas assez inclus dans leur réflexion la transformation numérique et ses conséquences sur la manière de travailler. "Le numérique fait une apparition importante dans la gestion du futur compte personnel de formation, de même que les nouvelles formes d’emplois ont été présentes dans les négociations récentes. C’est une évolution significative. Il faut sans doute aller beaucoup plus loin", explique-t-il.

Une question de performance

Enfin, il tire la sonnette d'alarme : cette trop faible prise en compte des enjeux RH pourrait très rapidement brider la transformation numérique. Pour Bruno Mettling, les entreprises et les partenaires sociaux devraient être à la manoeuvre pour réfléchir à l'évolution des compétences et les adapter au monde qui vient.

 

Lire l'intégralité de l'interview de Bruno Mettling sur le site de L'Usine Digitale

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle