Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Malvési lance le chantier Comhurex II

Publié le

Le site Comurhex de Narbonne (Aude), qui transforme l'uranium reçu des mines en tétrafluorure d'uranium, inaugure ce mois-ci un hangar automatisé de vidange des concentrés miniers de plusieurs millions d'euros. C'est la première pierre du plan Comurhex II, estimé à 240 millions d'euros pour le site de Malvési. L'industriel engage en parallèle 370 millions d'euros dans la construction d'une usine au nord du site de Pierrelatte (Drôme), qui convertit ensuite le tétrafluorure de Malvési en hexafluorure d'uranium.

Le nouveau directeur du site audois, Jean-Marc Ligney, doit livrer à la fin 2011, une usine d'une capacité de 21 000 tonnes. Le défi du chantier : mêler réalisations neuves et rénovation de l'existant, sans jamais faire baisser la production actuelle de 14 000 tonnes.

L'équipe de maîtrise d'ouvrage travaille d'arrache-pied sur le lourd dossier de demande d'autorisation. Il sera déposé en juin en préfecture. Une enquête publique suivra fin 2008. Cette année, 50 millions d'euros seront dépensés notamment dans une nouvelle installation de traitement des rejets gazeux et l'aménagement de la « base vie » (prévue pour 200 personnes) du chantier du futur bâtiment. La majeure partie de l'enveloppe, 150 millions, sera engagée en 2009 et en 2010 lors de la construction de l'usine. Le restant sera destiné au financement des essais

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle