Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Malgré le scandale du Fipronil, les Français ont continué à acheter des oeufs

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Selon l’institut Nielsen, la consommation d’œufs a été peu touchée par le scandale du Fipronil. La baisse de chiffre d’affaire de 1,2 million d’euros constatée sur la semaine suite l’annonce a été compensée les deux suivantes. Le marché des œufs bio s’avère plus résilient.

Malgré le scandale du Fipronil, les Français ont continué à acheter des oeufs
L'étude Nielsen, publiée lundi 4 septembre indique l'annonce du scandale du Fipronil a peu affecté la consommation d'oeufs des ménages français
© Aurelien - Flickr - C.C.

Les révélations sur la présence de Fipronil auront eu peu de répercussions sur la consommation d’œufs des ménages français. Selon l’institut Nielsen, la perte de chiffre d’affaires mesurée la première semaine de crise a été compensée les deux suivantes. Mieux la consommation d’œufs est en progrès par rapport à 2016. L’étude, publiée lundi 4 septembre, indique que la filière bio, “gage de qualité dans l’esprit des consommateurs”, a enregistré une forte progression sur la période.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a communiqué pour la première fois sur le scandale alimentaire le 7 août. L’annonce a s’est traduite par une baisse de -5,9% de ventes d’œufs. Le marché est en repli de -1,1% en comparaison à la même semaine en 2016.

Les chiffres marquent la fin de d’une progression des ventes par rapport à l’année dernière. Les semaines précédant l’annonce, le chiffre d’affaires était 6 à 7% supérieur. La valeur de la baisse est estimée à 1,2 million d’euros sur la semaine du 7 au 13 août. Les pertes ont été rattrapées sur les deux semaines qui ont suivi. Le produit des ventes a enregistré un mieux de 600 000 euros hebdomadaires.


Evolution du marché des oeufs comparée entre 2017 et 2016 en valeur et en volume 

Les œufs bio résistent, ceux des poules en cage plongent

Les œufs bio résistent mieux à la crise. Au plus bas, la première semaine, la croissance du marché était de +16,3% (vs. 2016). En semaine 2 et 3 l’indicateur est revenu côtoyer les +20%. A titre de comparaison les œufs de poule en cage ou volière ont le plus souffert. Le chiffre d’affaire hebdomadaire, jusque-là stable, a perdu 8% sur les trois semaines. Sur la période le volume de boites vendues a baissé de 12%. Enfin le marché des œufs de plein air est reparti à la hausse après une baisse de -3,8% la semaine des annonces.

 

Evolution du marché des oeufs comparée entre 2017 et 2016 par catégorie

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus