International

Malgré le Covid-19 et les violences, Total veut toujours exploiter du gaz au Mozambique dès 2024

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 22/06/2020 À 13H18

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Total a réaffirmé le 19 juin sa volonté de poursuivre le chantier d'une usine terrestre de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique. Le groupe français veut mettre en service son site dès 2024 malgré les difficultés liées au Covid-19 et les violences dans la région.

Malgré le Covid-19 et les violences, Total veut toujours exploiter du gaz au Mozambique dès 2024
Outre Total, Exxon souhaite également exploiter les importantes ressources gazières du Mozambique.
© Exxon

Attentats, Covid-19, critiques des associations… Les projets de Total au Mozambique font face à des vents contraires. Malgré tout, le groupe français maintient le cap. Vendredi 19 juin, un haut responsable a confirmé l'objectif de l’entreprise : démarrer l’exploitation du gaz en 2024.

Total espère finaliser son financement en juin

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte