L'Usine Auto

Malgré la nouvelle Clio, le groupe Renault enregistre une baisse des ventes en 2019

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Le groupe Renault, qui regroupe notamment les marques Renault, Dacia, Alpine et Lada, accuse une baisse de ses ventes de 3,4 % en 2010, avec 3,75 millions de voitures vendues. Le constructeur progresse en Inde, au Brésil et en Russie mais souffre en Chine, en Turquie et en Argentine.

Malgré la nouvelle Clio, le groupe Renault enregistre une baisse des ventes en 2019
Le SUV Triber contribue à la bonne forme de Renault en Inde.
© Renault

Année 2019 en demi-teinte pour Renault. Certes, les parts de marché du groupe automobile dans le monde se sont maintenues (4,25 %). Les ventes ont tout de même baissé en volume, avec 3,75 millions de véhicules vendus, en décrue de 3,4 % par rapport à 2018 (soit 130 550 véhicules de moins). L’arrêt des ventes en Iran depuis septembre 2018 pénalise fortement la marque française : plus de 100 000 véhicules avaient été vendus de janvier à fin août 2018.

Mais le groupe souffre sur d’autres marchés-clés. La Chine, d’abord, où ses ventes sont en forte baisse (-17,2 %). Le lancement du nouveau petit SUV électrique City K-Ze est poussif, avec seulement 2 658 ventes en deux mois. Le groupe souffre aussi de la mauvaise santé des marchés argentin et turc.

Percée en Inde

Heureusement, Renault peut compter sur la solidité de ses principaux marchés, la France et la Russie, où il renforce son leadership (25,9 % de parts de marché dans son pays d’origine, 29 % dans le bastion de Lada). La Clio V (qui cohabite au catalogue avec le modèle de génération précédente) et le nouveau Captur ont permis à Renault de progresser au dernier trimestre en Europe. Le lancement réussi du SUV Arkana contribue aux bons résultats du groupe en Russie, avec des ventes en hausse de 2,3 % dans un marché en baisse de 2,6 %.

En Inde, le groupe relève la tête grâce au succès du SUV Triber. Renault est d’ailleurs la seule marque en progression sur le marché indien en 2019 (+7,9 %). Le groupe se rapproche du podium des marques au Brésil grâce au succès d’un autre SUV produit sur place, le Kwid.

1,7% de véhicules électriques

Du côté des marques, Renault accuse une baisse de ses ventes de 6,9 %, Dacia bat un nouveau record de ventes pour la septième année consécutive en Europe. Alpine a écoulé 4 835 exemplaires de l’A110 en 2019, soit une hausse de 130 % par rapport à 2018. Ce qui n’empêchera pas son usine de Dieppe de diviser sa production par deux en 2020.

Renault peut aussi compter sur ses modèles utilitaires et électriques. Il enregistre un record de ventes de véhicules utilitaires, grâce à une belle performance en Europe (+3,6 %). Les ventes de véhicules électriques progressent de 23,5 % avec 62 447 véhicules écoulés, dont 47 027 Zoe. Ils ne représentent que 1,6 % des ventes totales du groupe. Mais Renault va poursuivre son offensive dans les modèles électrifiés en 2020, avec les Clio et Captur hybrides, la Twingo zéro émission et la montée en puissance de la nouvelle Zoe.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte