Malgré l’offensive d’Airbus, le Boeing 777 reste l’avion gros porteur le plus vendu au monde

Avec 2013 unités vendues ou commandées depuis son lancement en 1994, le Boeing 777 reste l’avion gros porteur le plus vendu au monde, se targue l'avionneur américain alors que son concurrent européen Airbus se prépare à dévoiler ses résultats commerciaux pour 2018. Reste à livrer dans les temps le très attendu Boeing 777X...

Partager
Malgré l’offensive d’Airbus, le Boeing 777 reste l’avion gros porteur le plus vendu au monde
Le 777-300 de Boeing

La guerre commerciale fait rage entre Airbus et Boeing. Alors que le premier doit dévoiler ses résultats commerciaux pour 2018 le 11 janvier, la course aux commandes a été plus serrée que prévu l’an dernier. Avant la fin de 2018, l'avionneur européen a d’ailleurs activement recherché des contrats auprès des sociétés de location d'avion pour réduire l'écart, selon des sources industrielles. Si Airbus peut s'appuyer sur une récente série de 120 commandes pour l'A220, l'ex-CSeries de Bombardier qu'il a acquis en juillet 2018, il resterait distancé par Boeing à périmètre constant.

300 unités commandées de plus que le concurrent

Mais dans l’histoire de l’aéronautique, l’avionneur américain ne manque pas de rappeler un fait de poids : avec plus de 2 000 commandes, le Boeing 777 reste l’avion gros porteur le plus vendu au monde, se targue-t-il le 8 janvier dans un communiqué de presse. Il assure distancer "son premier concurrent sur le marché des avions gros porteur par près de 300 unités commandées".

777-300ER (Extended Range), 777 Cargo à long rayon d’action, ou encore le 777X prochainement en service… "En décembre 2018, BOC Aviation et plusieurs clients non identifiés ont passé 17 commandes nettes, portant à 51 le nombre de Boeing 777 commandés en 2018, soit 2 013 unités au total depuis le lancement du programme", annonce ainsi Boeing. En dépassant le cap des 2 000 unités commandées, le 777 serait le "premier avion de cette catégorie à franchir cette étape".

La raison, selon Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing? "Le 777 continue de séduire les passagers du monde entier tout en générant une croissance rentable pour nos clients, ce qui se traduit par une forte demande en faveur de cet appareil", tandis que l’avionneur se prépare à accueillir "le nouveau 777X, un modèle qui augmentera encore les performances, l’efficacité économique et la distance franchissable du Triple 7".

A LIRE AUSSI

Le Boeing 777x, tueur d'A 380

En attendant le 777X...

Plus gros biréacteur au monde avec une envergure de 72 mètres, le 777X sera équipé d’ailes repliables aux extrémités pour qu’il prenne moins de place au sol. Découvrez-en la vidéo:

(Retrouvez cette vidéo sur le site d’Aeronews.tv, première web-TV consacrée à l’aéronautique)

Il sera disponible en deux versions, 8X et 9X pouvant transporter jusqu’à 375 passagers sur 16 000 kilomètres et 425 passagers sur 14 000 kilomètres. Il se positionne sur les mêmes marchés que la version ULR (long rayon d’action) de l’Airbus A 350-900 qui pourra parcourir 15 000 kilomètres, mais en accueillant seulement 325 passagers.

Pour le modéliser, l'avionneur américain a fait appel à deux spécialistes français de la réalité virtuelle : il utilise les technologies du groupe ESI et les logiciels 3D de Dassault Systèmes.

Reste que le programme 777X de Boeing avait pris du retard… que l'avionneur américain devrait rattraper pour livrer les premiers exemplaires de l'appareil à temps en 2020, disait espérer le directeur de Qatar Airways, Akbar al Baker, le 2 mai 2018.

1 Commentaire

Malgré l’offensive d’Airbus, le Boeing 777 reste l’avion gros porteur le plus vendu au monde

Bonanno José
09/01/2019 17h:49

Moi qui croyais que Air Bus avait devancé Boeing, vous faites croire à tout le monde qu'air bus détient le monopole de la technologie, en fait c'est Boeing qui vous dépasse de loin avec le 777. Dassault ça vaut plus rien par rapport aux américains. Eux ils ont les Dollars et achètent même les ingénieurs français qui travaillent chez Dassault. Je suis déçu d'Air bus se faire devancer par Boeing c'est une honte.Quand on sait que dans le passé des milliers peut être des millions d'appareils de sont Craché de partout dans le monde.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS