Malgré Geely, Renault restera partenaire de Daimler dans les moteurs, selon une source

par Gilles Guillaume, Douglas Busvine et Jan Schwartz
Malgré Geely, Renault restera partenaire de Daimler dans les moteurs, selon une source
Le constructeur automobile allemand Daimler va collaborer avec le groupe chinois Geely pour développer sa nouvelle génération de moteurs, a annoncé mardi le quotidien économique Handelsblatt, qui cite des sources concordantes. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

PARIS/BERLIN (Reuters) - La perspective d'un partenariat entre Daimler et le chinois Geely dans les moteurs ne signifie pas la fin de la coopération entre le groupe allemand et Renault dans ce domaine, a dit mardi à Reuters une source du constructeur au losange.

Handelsblatt a rapporté le même jour que la maison mère de Mercedes allait collaborer avec Geely pour développer une nouvelle génération de moteurs, dont la plupart seront fabriqués en Chine, signifiant selon le journal l'expiration du partenariat avec Renault.

"Les projets en cours sont poursuivis, de nouvelles opportunités sont à l'étude", a assuré la source de Renault.

Les ventes d'organes mécaniques à des partenaires ont longtemps joué un rôle clé dans le succès de Renault, et leur baisse récente, à cause notamment de la crise des moteurs diesel, a contribué à la brusque dégradation des résultats du groupe.

Renault s'attend à ce que ces ventes continuent à baisser au cours des prochaines années, avant une stabilisation lorsque de nouveaux contrats viendront prendre la relève.

Renault, Daimler et Nissan collaborent depuis 2010 dans les petits moteurs essence et diesel, tandis que Nissan et Daimler sont associés sur un gros moteur essence fabriqué aux Etats-Unis.

Le groupe au losange n'a pas souhaité faire de commentaire.

Un porte-parole de Daimler, dont Geely détient près de 10% du capital, a confirmé un projet de construire avec le groupe chinois un moteur thermique de nouvelle génération destiné à des véhicules hybrides.

"Les entreprises projettent de développer un moteur modulaire à haute efficience" appelé à être fabriqué en Europe et en Chine.

Les usines allemandes verront leurs équipements évoluer progressivement pour pouvoir produire des systèmes de motorisations électriques, mais elles continueront à assembler des moteurs thermiques, a ajouté le porte-parole.

Le Handelsblatt, qui cite des sources proches de Daimler et du secteur, ajoute qu'une économie d'une "somme à trois chiffres en millions d'euros" pourrait découler de cette collaboration, ce qui représente entre 100 millions et moins d'un milliard d'euros dans le jargon allemand.

(Edité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS