Malgré des marges sous pression, le brasseur AB InBev prévoit une hausse des bénéfices en 2021

La maison mère des bières Budweiser, Stella Artois et Corona a dévoilé ses résultats annuels le 25 février. La crise sanitaire a réduit les marges d'AB InBev mais le groupe brassicole espère une amélioration en 2021.

Partager
Malgré des marges sous pression, le brasseur AB InBev prévoit une hausse des bénéfices en 2021
Anheuser-Busch InBev (AB InBev) chapeaute les marques de bière Budweiser, Stella Artois et Corona. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman

Le brasseur belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev (AB InBev) a dit jeudi 25 février prévoir "une amélioration significative" de ses bénéfices pour 2021. Le Brésil et le Mexique ont permis au numéro un mondial de la bière d’enregistrer des bénéfices plus élevés que prévu au dernier trimestre 2020. Le producteur des marques Budweiser, Stella Artois et Corona a dit prévoir une augmentation de la consommation et des prix à mesure que les pays sortent de la crise sanitaire, et ce malgré la hausse du prix des produits de base et une transition vers une plus grande consommation à domicile due à la pandémie.

La crise sanitaire réduit les marges

L’Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) du groupe brassicole a diminué de 2,4 % à 5,07 milliards de dollars (4,16 milliards d’euros) au quatrième trimestre, au-dessus du consensus de 4,80 milliards de dollars (3,94 milliards d’euros) fourni par l'entreprise. En plus d’un marché du fret plus restreint, la réduction des marges s’explique dans l’ensemble par la hausse des emballages non-consignés, principalement les canettes pour la consommation à domicile, au détriment des fûts réutilisables et des bouteilles en verre consignées, moins chères, et davantage utilisés dans les bars et les restaurants.

A LIRE AUSSI

Covid et gueule de bois pour les professionnels de la bière

Au Brésil, le deuxième marché d'AB InBev, le groupe a enregistré une hausse de 11,9 % de ses ventes de bière en volume au quatrième trimestre sur un an, après qu’un tiers de la population ait bénéficié d’une aide financière du gouvernement sous forme de "bons d'achat". Au Mexique, AB InBev a gagné des parts de marché par rapport à son concurrent Heineken, depuis que ses marques sont désormais disponibles dans la plus grande chaîne de magasins de proximité du pays : OXXO. Les ventes ont augmenté après un arrêt de deux mois des activités de brassage imposé par le gouvernement mexicain.

A LIRE AUSSI

Avec le Covid-19, la bière trinque

Les ventes de volumes de bière ont chuté de 6 % en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, en raison des mesures de confinement, mais AB InBev a déclaré avoir gagné des parts de marché en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. En Afrique du Sud, le groupe a enregistré des bénéfices en légère hausse, mais il a averti que la troisième interdiction totale de vente d’alcool, mise en place entre le 29 décembre 2020 et le 1er février 2021, aura un impact considérable sa performance au premier trimestre.

A LIRE AUSSI

Pénalisé par le Covid-19, Heineken va supprimer 8000 postes dont 85 en France

Avec Reuters (Philip Blenkinsop, version française Laura Marchioro)

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS